Sane Chirfi Alpha et Tombouctou : Le livre qui respire la cité des 333 Saints

<< La vie de tous les jours à Tombouctou et Maya>>c’est le nom du tout nouveau roman de l’écrivain maison Sane Chirfi AlphaC’est à la Bibliothèque nationalece jeudi 17 janvier 2019 en présence des parentsdiplomates et anciens collaborateurs, que l’auteur offic ellement lancé son livre.

<< Entre les dunes de sable du Sahara et les berges du fleuve Niger, se dresse une villeTombouctou la mystérieuse porte ddésertperle du Sahara, cité des 333 saints>>l’extrait de ce roman qui nous mène dans cette ville historique.  

Né le 18 janvier 1957 à Tombouctou et Professeur de langues et Littérature Française Sane Chirfi Alpha est un défenseur farouche devaleurs traditionnelles de sa région nataleen témoignent, ses parentsamis et collaborateurs dont des anciens diplomates du Mali présents dans la salle de la Bibliothèque.

Raparti en deux parties <<La vie de tous les jours à Tombouctou>> et <<Maya>>, ce roman nous invite à redécouvrir Tombouctou, ses histoires, ses traditions ancestraleson présentmais aussi et surtout la grandeur de ses habitants:

<< lville connaîtra son véritable essor avec l’installation de la famille Aqît, celle d’Ahmed Baba, au Nord de la ville en uendroit qui prendra le nom de Sankoré, quartier demaitres blancs>>.

<< Tombouctieest umode de vieun comportement (…) Il y a trois choses parfaitement licites et légales qu’on ne pardonne pas à un Tombouctien quelles quesoient les raisons : Vendre la maison héritée du père, divorcer une femme mère de ses enfants, traîner son prochain, serait-il  un voisin, devant les autorités ou au tribunal >lit-on dans le livre.

   En plus de son originalité, ce livre selon le maitre de cérémonie du jour, M. Robert Dissaest umélange de deux genres: la poeisie et le roman. Ce qui caractérise la valeur esthétique du romanrelèvant ainsi le talent littéraire irréprochable de l’auteur Sane Chirfi Alpha, mais aussi un témoingnage de la diversité et de la tolérance qui a toujours caractérisé Tombouctoua affirmé le maître de cérémonie M. Dissa.

Édité par Innov éditionà Bamako, le roman << la vie de tous les jours à Tombouctou et Maya>> été réalisé grâce, selon le Maître de cérémonie Dissa, à l’accompagnent de l’ONG SAVAMA-DCI qui était représenté sur le présidium par son président MAbdel Kader. SAVAMA-DCIaux dires de son président, est une ONG qui oeuvre dans la conservation et lprotection des manuscrits anciens.

À signaler que le livre est vendu à seulement cinq mille franc CFA chez Innov éditions. Les lecteurs, les plus curieux, sont ainsi invités à pénétrer dans les mystères de Tombouctousans être Tombouctien.

Boubacar KANOUTE.

Figaro Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *