Rôle et mission de la MINUSMA au Mali : Le haut conseil islamique du Mali ouvre le chapitre aux leaders réligieux !

Le Haut conseil islamique du Mali, en partenariat avec la MINUSMA a organisé les 9 et 10 juin dernier au Centre International de Conférence de Bamako un atelier d’échange sur le rôle de la MINUSMA dans notre pays. C’était sous la présidence du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, en présence du président du Haut conseil islamique, El hadj Mahmoud Dicko,  le représentant spécial du chef de la MINUSMA, Arnauld Akodjenou, de l’archevêque de Bamako, Mgr Jean Zerbo, plusieurs membres du gouvernement,  les représentants de toutes les régions du pays ainsi que des associations islamiques féminines .

Le président du Haut conseil islamique, El hadj Mahmoud Dicko dans son discours  d’ouverture a remercié le tout puissant Allah qui a rendu possible la tenue du présent forum. Il s’est dit honoré de la présence du chef de l’Etat qui témoigne encore une fois de plus son attachement au retour de la paix dans le pays. Avant d’ajouter que l’implication des hommes de foi à la cause nationale n’est pas un fait nouveau dans notre pays. Que les associations religieuses ont toujours joué leur rôle à chaque fois que le besoin s’est fait sentir. Il affirme que le Haut conseil islamique ne se trompe ni de combat, ni d’adversaire. « Nous avons organisé ce forum pour jouer notre rôle dans le retour de la paix dans notre pays, que cela soit compris par tous. Nous n’avons pas d’autres agendas, que les activités qui concernent le Mali et nos actions entrent dans ce cadre » a déclaré le président du HCI. Avant de se réjouir de l’annonce faite par la coordination des mouvements armés CMA de signer l’accord pour la paix et la réconciliation le 20 juin prochain. Il a remercié la MINUSMA pour la Co- organisation de ce forum, car les Maliens ont besoin de comprendre le rôle et la mission de la MINUSMA pour mieux conseiller et accompagner le processus de paix dans notre pays.

Le représentant de la MINUSMA n’a pas caché sa joie, il a salué les initiateurs du forum, qui porte sur un thème de l’actualité au Mali, une occasion pour lui d’informer qu’à  la fin de ce mois, le renouvellement du mandat de la MINUSMA sera en discussion à l’ONU.  Pour lui, ces deux  jours de débats et d’échanges permettront aux uns et autres de comprendre le rôle et la mission de la MINUSMA. « Et ce serait l’occasion de réécrire une nouvelle page de l’histoire du Mali » déclare t il.

Quand au chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita , il a indiqué que ce forum est  l’espace le mieux indiqué pour une meilleure compréhension de la mission de la MINUSMA par les uns et les autres. Il signalera par la suite que la MINUSMA, n’est pas là pour jouer un rôle d’interface ou pour faire la guerre, mais elle est là pour nous aider à retrouver la paix. D’où l’occasion pour lui d’affirmer que le pays a encore besoin de l’accompagnement de la MINUSMA pour mieux achever le processus.

Dans la quête de la paix, le président IBK dit  avoir l’espoir que le 20 juin prochain les frères de la CMA viendront signer l’accord pour la paix et la réconciliation.

En outre, le chef de l’Etat a rendu un vibrant hommage aux leaders religieux pour le rôle qu’ils jouent pour le retour de la paix dans notre pays. Ce travail des hommes de la foi accompagne le travail du gouvernement, s’est il réjoui.

A noter que durant ces  deux jours les participants ont échangé sur plusieurs thématiques, notamment la présentation de la MINUSMA,  la paix et la sécurité, le rôle et la place des leaders   religieux musulmans dans le maintien et la retour de la paix et la quiétude sociale au Mali.

Fily Sissoko

 

Source: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.