RÉVEIL DES DÉMONS DE LA DIVISION À TOMBOUCTOU, HIER : UNE JOURNÉE DE CHASSE AUX MAURES, ARABES ET TOUAREGS

Le vivre -ensemble des communautés maliennes est menacé à cause de l’insécurité dans pratiquement toutes les régions. Particulièrement à Tombouctou, des jeunes ont incendié maisons et véhicules d’individus de « peau claire » qu’ils soupçonnaient d’être de connivence avec les terroristes. Selon nos recoupements, il ressort que l’assassinat d’un jeune chargeur de camion a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase car, la tension était montée d’un cran depuis plusieurs jours suite au cas de vol.

 

En effet, les dunes de sable étant les lieux de rencontres nocturnes pour plusieurs habitants de la Cité des 333 Saints, des jeunes qui avaient l’habitude de monter leur ”grin ” en ces endroits se sont fait dépouiller de leurs biens. Un phénomène assimilable aux attaques à mains armées pour dérober les motos Jakarta à Bamako. Aussi, pour le cas qui a déclenché les incidents d’hier lundi, il nous revient qu’à la veille soit dans la nuit du dimanche 11 à lundi 12 octobre, des jeunes prenaient le thé sur les dunes de sables situées entre l’Hôtel Azalai et l’Hôtel Bouctou avant qu’ils ne reçoivent la visite des individus armés.

‘‘Ils ont demandé à tout le monde de remettre son argent et son téléphone. Le défunt a refusé de s’exécuter et ils ont tiré sur lui’’,

raconte une source jointe par nos soins. En représailles, les (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 13 OCTOBRE 2020

Mahamane TOURÉ

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *