Installez la meilleure application pour regarder ORTM

Disponible sur Google Play

Rencontre intercommunautaire à Tombouctou : TOUS ENSEMBLE POUR LA PAIX, LA COHÉSION SOCIALE ET LE DÉVELOPPEMENT

La salle de conférence de l’Institut des hautes études et de recherches islamiques Ahmed Baba de Tombouctou, a abrité la semaine dernière une rencontre intercommunautaire du Cercle de Tombouctou.

reconciliation paix intercommunautaire peulh touareg

Cette rencontre dont le slogan était « Tous ensemble pour la paix, la cohésion sociale et le développement », se voulait inclusive à tous égards. Elle a regroupé un nombre important des représentants de toutes les communautés partageant la même zone géographique : Sonrhaïs, Arabes, Tamasheqs, Peulhs, Bozos, Bambaras. A l’ouverture de la rencontre qui était présidée par le gouverneur de la Région de Tombouctou, Koïna Ag Ahmadou, le président de la commission d’organisation Alhassane Ag Assadeck a expliqué que l’objectif de la rencontre est de contribuer au rétablissement de la paix, de la cohésion sociale et du vivre ensemble dans le Cercle de Tombouctou. Il s’agissait d’identifier et d’analyser les causes des tensions et proposer des voie

s de résolutions adaptées. Le président de la commission d’organisation a remercié le ministère de la Réconciliation nationale et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) pour l’appui et le soutien sans lesquels cette rencontre n’aurait pu être organisé.
Le gouverneur, pour sa part dira que « cette rencontre est un espace d’échanges qui permettra aux communautés de jeter les bases d’un dialogue inclusif pour la construction de la paix et de la cohésion sociale prônées par le gouvernement et la communauté internationale. Elle vise à rassembler les communautés autour de ce qui les a toujours unies en mettant l’accent sur les valeurs sociales et culturelles afin de parvenir à l’instauration d’un climat de confiance. » Il a remercié le ministère de la Réconciliation et tous les acteurs et partenaires du Mali pour les efforts inlassables qu’ils déploient au quotidien dans le cadre de la construction d’une société tolérante, où les maîtres mots sont la paix, la cohésion sociale et le vivre ensemble.
Au cours des travaux, les participants au nombre de 600 personnes environ, ont identifié comme causes profondes de la crise l’effritement progressif de la qualité de l’éducation provoquant l’augmentation de l’analphabétisme et l’ignorance des populations, une justice mal rendue, la corruption à grande échelle, le difficile accès et la mauvaise distribution de la justice, l’inaccessibilité de la majorité de la population à la langue de communication officielle (le français). Ils ont en outre pointé du doigt le déficit sécuritaire, la faible implication des femmes et des jeunes dans le processus de paix, le faible investissement des leaders religieux et légitimités traditionnelles dans la résolution des conflits. Au regard des difficultés citées plus haut, la session a recommandé l’organisation dans les meilleurs délais d’une rencontre mettant en place un comité de sages pour la gestion des conflits, l’organisation des missions d’information et de sensibilisation autour des recommandations de cette rencontre sur tous les sites du Cercle de Tombouctou.
Ils ont également préconisé la mise en place d’un mécanisme approprié pour la réinsertion socio-économique des jeunes, la réhabilitation des chefferies traditionnelles, la promotion des femmes et leur participation aux instances de décision.
En marge de cette rencontre, les fractions Imididaghane ont saisi l’opportunité pour introniser Alhassane Ag Assadeck comme chef de tribu de leur communauté dans la Région de Tombouctou. Pour magnifier cette rencontre pour la paix et la cérémonie d’intronisation une parade de chameaux a été organisée. Les 200 chameliers ont rivalisé de talents toute la matinée durant sur la dune Sankoré.

Moulaye SAYAH
AMAP-Tombouctou

 

Source: essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *