Régions de Gao et Ménaka : la CMA accusée d’avoir exécuté une vingtaine de civils ce samedi

L’information qui vient de nous parvenir fait état d’une vingtaine de civils exécutés ce samedi 8 octobre 2016 par des éléments de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA).

combattant-troupe-mnla-cma-maa-ber-nord-kidal-azawad-rebelle-touareg

Ces massacres ont eu lieu à Sehene dans la toute nouvelle région de Ménaka et à Intakabart dans celle de Gao. Les assaillants à bord de véhicules lourdement armés ont surpris les paisibles populations en train d’abreuver leurs animaux autour des puits. Ils ont assassiné ces pauvres bergers certainement pris pour des partisans du Gatia. En tout une vingtaine de personnes ont été exécutées, selon nos sources. Nos nombreuses tentatives pour rentrer en contact avec des responsables de la CMA sont restées vaines.

A. Diakité

 

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *