Région de Mopti : Appui aux déplacés et aux ménages vulnérables

L’ONG Enda-Mali et son partenaire Caritas Internationale Allemagne volent au secours des populations déplacées et aux ménages vulnérables des Régions de Mopti, Tombouctou, Gao et Ménaka à travers un projet intitulé : «Projet d’appui aux populations déplacées internes et aux ménages vulnérables, victimes de la crise sécuritaire et alimentaire dans les Régions de Mopti, Tombouctou, Gao et Ménaka».
C’est le site des déplacés de Sévaré qui a servi de cadre pour le lancement officiel du projet couplé à la première distribution gratuite de vivres et de non vivres.

La cérémonie s’est déroulée sous la présidence du conseiller aux affaires économiques et financières du gouverneur, Ousmane Diallo. C’était en présence du représentant du coordinateur régional de l’ONG Enda, Moussa Sylla, du directeur régional du développement social et de l’économie solidaire, Bakary Bengaly et de son collègue de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille, Moussa Doumbia.
D’une durée de sept mois, de juin à décembre 2019, le projet interviendra dans les communes de Mopti, Socoura, Alafia, Lafia, Tombouctou, Tilemsi et Anderamboukane dans les Régions de Mopti, Tombouctou, Gao et Ménaka.
Financé par Caritas Internationale Allemagne, il vise à améliorer les conditions de vie des personnes déplacées et des ménages affectés par la crise alimentaire dans les 7 communes cibles.
Le représentant du coordinateur régional de Enda Mali à Mopti a rappelé que 2493 personnes (hommes et femmes), 600 enfants (garçons et filles) et 100 familles d’accueil de Mopti et Socoura sont des bénéficiaires directs du programme. Les organisations communautaires de base, les collectivités décentralisées, les services techniques de l’Etat des sept communes concernées sont des bénéficiaires indirects. Il a aussi souligné que l’impact du projet se décline en un seul effet ou objectif spécifique mais avec plusieurs activités, à savoir la sensibilisation des communautés d’accueil pour une meilleure intégration des déplacés, la formation des acteurs en charge des déplacés pour une meilleure coordination des activités initiées en faveur des déplacés, l’appui à l’espace sanitaire des sites des populations déplacées et la réalisation de 10 abris préfabriqués pour les familles déplacées afin de désengorger les sites.
Il y aura aussi la formation de 50 jeunes déplacés en gestion simplifiée des AGR avec le financement de leur plan d’affaires, l’aménagement et l’équipement de deux espaces éducatifs et de loisirs pour les enfants déplacés et autochtones, l’appui en compléments nutritionnels et alimentaires, l’appui en équipements éducatifs pour  600 élèves en vue de leur réintégration scolaire. Le sexagénaire Oumarou Dicko et sa famille, déplacés de Diankabou dans le Cercle de Koro, habitent sous une tente du site de Sévaré depuis six mois.
Il est aujourd’hui heureux de bénéficier d’un abri préfabriqué en cette période d’hivernage.
Au nom des autres déplacés, il a adressé ses remerciements aux autorités et à leurs partenaires pour tout le soutien en leur faveur.
Le représentant du gouverneur, Ousmane Diallo, a remercié Enda-Mali qui, depuis plusieurs années, accompagne notre pays à travers ses multiples actions autant pertinentes que variées. Il a aussi félicité Caritas Internationale Allemagne dont les appuis financiers et techniques continuent de renforcer la capacité de résilience des communautés de la Région de Mopti.
Dramane
COULIBALY
AMAP-Mopti

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *