Région de Ménaka : Les populations saluent le retour à la normale

La Région de Ménaka n’est plus ce lieu craint en matière de sécurité. Sous le magistère du Gouverneur, Daouda Maïga, Ménaka retrouve son lustre d’antan. La présence des forces de défense et de sécurité sur place rassure de plus en plus les populations locales. Un signe annonciateur de quiétude.

Ménaka n’est plus de cette zone qu’on dépeint en noir. La quiétude revient petit à petit dans cette ville et dans l’ensemble de la Région. Le Chef d’œuvre de ce bon cadre de vie est le Gouverneur de Région. Car, dès sa nomination au poste de Gouverneur, Daouda Maïga, puis que, c’est de lui qu’il s’agit, a fait du rétablissement de la paix son cheval de bataille. Aujourd’hui, il y parvient au vu de l’élan de retour au climat de stabilité, à la normale, les populations s

e disent optimistes. Ce, surtout avec la présence des forces de sécurité en permanence sur le terrain. En dehors des FAMA, la police et la protection civile y sont présentes. Ces corps de métier mènent leur travail de sécurisation de la ville à la grande satisfaction des populations de la Région. Lors d’une rencontre communautaire organisée par le Chef de l’Exécutif régional, les populations n’ont pas tari d’éloges à l’égard des autorités pour les sacrifices consentis et les moyens déployés pour le retour de la paix et de la quiétude dans la Région. Les forces qui sont y présentes font leur travail de sécurisation de la ville au grand plaisir des Habitants de la cité. La hantise est en train de s’effacer pour laisser la place à l’espoir ferme. Il y désormais la joie de circuler librement, de mener ses activités ; bref, la joie de vivre en paix et en toute quiétude. Ce sont là les propos d’un Ressortissant de Ménaka résidant à Bamako.

Un autre d’ajouter : «les autorités maliennes œuvrent inlassablement pour ramener la paix au pays. L’exemple vient de Ménaka où l’Administration est quasiment présente, des services sociaux de base en passant la sécurité, l’éducation reprennent progressivement. Le Chef du Gouvernement qui a sommé les fonctionnaires en service au Nord du Mali de regagner leurs postes a mis en veilleuse sa décision. Aujourd’hui est tout à fait heureux de se retrouver à Ménaka. Le Gouvernement malien est à remercier pour ses efforts».

Le retour de l’Administration n’est pas propre à la seule Région de Ménaka. Plusieurs localités du pays, jadis considérées comme des zones en insécurité totale, sont en train d’enregistrer le retour de l’Administration dans leurs zones. Dans presque toutes ces localités, on remarque la présence des forces armées et de sécurité et les Administrateurs de l’Etat et des Collectivités décentralisées. Le souhait des populations est de voir le processus de paix enclenché continuer au grand plaisir de tous.

Ambaba de Dissongo

L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *