Quelques jours après son occupation par les séparatistes : Le drapeau malien flotte de nouveau à Agouni

Située à une trentaine de kilomètres de Tombouctou, la localité d’Agouni, Chef-lieu de la commune de Salam avait été récemment occupée par des séparatistes. Et ce, au mépris des accords de cessez-le-feu précédemment signés ainsi que le gel des positions décrété par les organisateurs de la réunion extraordinaire du comité de suivi et d’évaluation de l’accord préliminaire de Ouaga. Des conditions destinées à favoriser la reprise sereine des pourparlers inter-Maliens d’Alger.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.