Pure intox sur la visite du ministre de l’Administration à Tessalit: La MINUSMA n’a pas empêché le ministre Abdoulaye Maïga et sa délégation d’entrer au camp Amachach

Une polémique sur la visite du ministre de l’Administration Territoriale s’est emparée de la toile depuis hier, jeudi 12 août 2021 à Bamako. Selon des informations, le ministre lieutenant-colonel, Abdoulaye Maïga et sa délégation ont été empêchés d’entrer au camp de Tessalit par  la MINUSMA.  

 

Le sujet fait débat au Mali et déchaine les passions. “La délégation du Ministre de l’Administration Territoriale, lieutenant-colonel, Abdoulaye Maïga, empêchée par la MINUSMA d’accéder au camp Amachach de Tessalit où le ministre voulait rendre une visite aux FAMa’’, lit-on partout sur les pages Facebook avec des commentaires riches en passion et pauvres en investigation. Sauf que le sujet ne fait que déchainer les passions de ceux qui n’aiment pas la présence de la MINUSMA au Mali sans pour autant vérifier la source de cette information qu’on pourrait qualifier d’intox.

Nos tentatives pour joindre les services de communications de la MINUSMA ont échoué, mais un membre de la cellule de communication du ministère de l’Administration Territoriale et de la décentralisation nous a fourni des éléments de réponses. Selon ce dernier, “rien de ce qui se dit sur les réseaux sociaux ne s’est passé au camp Amachach de Tessalit hier matin comme beaucoup d’internautes l’affirment sur la toile.’’

Par ailleurs, a-t-il souligné, le ministre et sa délégation ont été transportés par avion par la MINUSMA et il ne peut y avoir un problème si le ministre rentre au camp. De l’explication de ce dernier, l’on retient qu’il y avait plusieurs personnes présentes qui ne sont pas de la délégation. C’est à ceux-ci qu’a été interdit l’accès du camp. Et de là que tout est part et l’intox circule sur la toile.

Une fois de plus, nos concitoyens doivent comprendre qu’on ne peut pas inviter tout le monde partout. Avec cette insécurité, il faut des comportements exceptionnels pour éviter d’exposer nos militaires.

Kevin Kadoasso  

Source :LE COMBAT

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.