Processus de paix au Mali : RETROUVAILLES FRATERNELLES DES ACTEURS A KOULOUBA

La chaleureuse accolade témoigne de la façon la plus éloquente de l’amitié et la fraternité entre les deux personnalités. En effet, le ministre d’Etat, ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, était reçu hier, peu avant la rupture du jeûne, par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, au palais de Koulouba. Le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération africaine Abdoulaye Diop a assisté à l’audience.

ibrahim boubacar keita ibk president malien ramtane lamamra ministre algerien affaires etrangere cooperation internationale visite mali

Grand ami du Mali et acteur infatigable du processus de paix dans notre pays, le patron de la diplomatie algérienne a dû peser de tout son poids pour amener les protagonistes de la crise malienne à s’entendre sur l’essentiel. Quoi de plus naturel, dès lors, pour celui qui a conduit la médiation, à prendre part à la célébration du premier anniversaire du parachèvement de la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation.

A l’issue de l’audience, répondant à une question de la presse algérienne, le chef de l’Etat a confié que le fait seulement de retrouver tous les frères réunis à Bamako était un bonheur absolu. « Nous mesurons toute l’importance du chemin parcouru », a ajouté Ibrahim Boubacar Keita qui a rendu hommage au président algérien Abdel Aziz Bouteflika pour l’attention particulière qu’il accorde au dossier de la crise malienne. Avec l’engagement qui est le nôtre, poursuivra le chef de l’Etat, la mise en œuvre de l’Accord sera un franc succès. Il s’est ensuite félicité de la nouvelle dynamique déclenchée dans le respect des engagements des parties et a salué l’implication des amis du Mali.

Le ministre Lamamra dira, pour sa part,  que l’audience de cette fois-ci portait un cachet particulier, en l’occurrence la célébration de l’anniversaire de l’Accord. Pour le chef de la diplomatie algérienne, les fondations de la mise en œuvre sont désormais construites. Il a souhaité ensuite que toutes « les énergies positives maliennes permettent d’ouvrir de nouveaux horizons pour le bonheur des Maliens ».

Coïncidence heureuse, la première bougie du parachèvement de l’Accord a été soufflée au moment où se tient la 11è session du Comité bilatéral stratégique algéro-malien pour le Nord de notre pays. Elle est coprésidée par les ministres des Affaires étrangères des deux pays.

Aussi, le chef de la diplomatie algérienne se réunira avec les membres du Comité de suivi de l’Accord en vue d’évaluer l’état d’avancement de sa mise ouvre et d’identifier les moyens de dynamiser le processus.

A mi-parcours du mois béni du Ramadan, le ministre d’Etat algérien était l’invité du chef de l’Etat à sa table de rupture de jeûne. Le Premier ministre, Modibo Keita, les présidents des institutions, les membres du gouvernement, les leaders religieux, le chef de la CMA, Bilal Ag Chérif, Harouna Toureh de la Plateforme, des diplomates et bien d’autres invités ont partagé le repas avec le président Keita dans la fraternité et la bonne humeur.

  1. M. CISSE

 

Source: essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *