Pour libérer des militaires à Kidal : Les rebelles proposent un échange de prisonniers

Environ 103 prisonniers de guerre, soit une cinquantaine de policiers maliens sont entre les mains du HCUA à Kidal. Le groupe rebelle demande un échange de prisonniers avec le pouvoir central.

 kidal militaire malien prisonnier guerre

Après la guerre de libération, qui a enregistré le recul de l’armée, plus d’une centaine de porteurs d’uniformes dont une cinquantaine de policiers sont détenus à Kidal. Pour leur libération, le HCUA, une branche rebelle du MNLA, exige un échange de prisonniers.

 

En effet, il réclame la libération des hommes détenus depuis la guerre de libération engagée par la France en janvier 2013. Une situation qui va compliquer la tâche des autorités dans la gestion de la crise du Nord. Selon une source, avant le départ du Premier ministre Moussa Mara, les groupes rebelles conditionnait déjà cette visite à la libération de leurs hommes. Une demande qui ne serait appréciée par les autorités.

 

En tout cas pour la libération des détenus militaires, les groupes rebelles viennent de dicter leur loi au gouvernement.

 

Ousmane Daou

SOURCE:L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.