Point de presse – jeudi 29 septembre 2016

minusma communique presse

Porte-parole : Olivier Salgado

Actualités

Le RSSG Annadif était à New York dernièrement pour une série de consultations et réunions en marge de l’Assemblée générale des Nations unies. Il est rentré hier soir au Mali et a repris ses activités.

Le 24 septembre, le Secrétaire général a rencontré le Président de la République du Mali, Mr. Ibrahim Boubacar Keïta. Le Secrétaire général se félicite des mesures prises par le Gouvernement malien dans la mise en œuvre l’accord de paix. Il a souligné l’importance de toutes les parties dans cette mise en pour assurer une paix durable au Mali. Il souhaite des échéanciers clairs pour la mise en œuvre de l’Accord. Le Secrétaire général a également discuté de la situation dans la région de Kidal et de la situation humanitaire dans le nord du Mali. Il a également souligné le rôle important que les pays de la région peuvent jouer pour répondre collectivement aux défis de sécurité dans le nord du Mali.

Le Secrétaire général a assuré le Président Keïta du soutien indéfectible de l’Organisation des Nations Unies pour le peuple malien dans leur recherche de la paix, par l’intermédiaire, notamment, de la MINUSMA.

Ce vendredi, 23 septembre 2016, les Nations Unies ont accueilli une réunion ministérielle sur la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali. La réunion a été ouverte par le Président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta et le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. Le ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de l’Algérie, Ramtane Lamamra et le ministre des Affaires étrangères et du Développement international de la France, Jean-Marc Ayrault étaient également présents et ont prononcé une allocution.

De cette réunion, il ressort que les participants ont condamné les récentes violations du cessez-le-feu par les groupes armés signataires, les violations des droits de l’homme, ainsi que les entraves à l’accès humanitaire, notamment au regard des évènements tragiques dans la zone de Kidal. Un compte rendu complet est à votre disposition.

Direction de la MINUSMA

Le 19 septembre 2016, la porte dite « secrète » de la mosquée Sidi Yahia de Tombouctou a été réinstallée et inaugurée par les communautés locales en présence notamment de la Représentante Spéciale Adjointe de la MINUSMA et Coordinatrice Résidente des actions humanitaires au Mali, Mme Mbaranga Gasarabwe. La porte datant du XVème siècle avait été détruite le 2 juillet 2012 par des membres d’un groupe extrémiste armé. Elle a été restaurée par les artisans locaux dans le cadre du programme de réhabilitation des patrimoines endommagés du nord du Mali coordonné par le Ministère de la Culture et l’UNESCO, et auquel la MINUSMA apporte son soutien depuis trois ans.

En plus de son action à Tombouctou, la MINUSMA a notamment permis de renforcer le travail des autorités pour la sauvegarde du site archéologique de Gao Saneye. Le site a été inscrit comme patrimoine national grâce au soutien de la MINUSMA le 16 Mars 2016, ce qui lui confère dorénavant une protection juridique. Les activités de protection de ce site se poursuivent notamment par un travail en cours pour sa délimitation officielle.

La MINUSMA a par ailleurs salué mardi le jugement rendu par la Cour pénale internationale (CPI) dans l’affaire Al-Mahdi, ce dernier ayant plaidé coupable et reconnu comme tel, pour la destruction de monuments à caractère historique et religieux à Tombouctou. M. Al-Mahdi répondait de crime de guerre pour la destruction de neuf mausolées de la ville des « 333 saints », et de la porte dite « secrète » de la mosquée Sidi Yahia.

Pour la MINUSMA, ce jugement représente un signal fort contre la destruction de biens culturels en général, et au Mali en particulier.

Pour rappel, la MINUSMA est la première opération de maintien de la paix à qui le Conseil de Sécurité a confié la mission d’appuyer les autorités à la protection du patrimoine culturel en collaboration avec l’UNESCO.

La MINUSMA a souligné dans un communiqué que ce jugement constitue une avancée dans la lutte contre l’impunité. Toutefois, il importe que la justice pour d’autres crimes graves soit rendue afin que de nombreuses victimes puissent avoir droit à la vérité, à la justice et à la réparation.

COMITE DE SUIVI

A l’issue de la XIème session du Comité de Suivi du processus de mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, un communiqué de la Médiation internationale a été rendu public, nous vous l’avons fait parvenir, il est consultable sur notre site internet.

CONSEIL DE SECURITE

Le Conseil de sécurité se réunira le 5 octobre prochain pour entamer les discussions autour du rapport du Secrétaire général sur la situation au Mali.

APPUI

Le 23 Septembre, le ministre de la Défense et des anciens combattants M. Abdoulaye Idrissa Maiga, a commencé une visite de cinq jours dans la rédion de Mopti. Le ministre doit notamment tenir des consultations avec les MDSF et les autorités locales à Mopti,

Hombori et Douentza. La MINUSMA a facilité le transport du ministre et de sa délégation lors de cette tournée.

AFFAIRES CIVILES

Le 19 Septembre, la Division des affaires civiles de la MINUSMA a pris part à Kidal à une distribution de bétail au profit des femmes vulnérables dans la commune de Aguelhok, à environ 140 km au nord-est de Kidal. Le projet, qui est financé par MINUSMA et mis en œuvre par une ONG locale, vise à fournir aux femmes de 50 familles à faible revenu plusieurs centaines de têtes de bétail. Le montant total du projet est 51.555.000 CFA, approximativement 88,000 USD.

Le lendemain, le 20 Septembre, cette même Division a participé à la cérémonie de lancement d’un projet de réhabilitation de deux écoles à Kidal et Anefis. Le projet représente un montant de 122 millions de francs CFA (206 000 USD). Il vise à améliorer les conditions des étudiants, fournira vingt-quatre salles de classe, toilettes, dortoirs, bureaux administratifs, 350 tables-bancs, ainsi que d’autres équipements pour les écoles.

Lundi 26 Septembre enfin, la Division des affaires civiles à Mopti a organisé un événement de sensibilisation des autorités villageoises, les chefs religieux, les femmes et les jeunes de Karbaye, municipalité rurale de Kounari, dans le Cercle de Mopti. Cette sensibilisation portait sur le mandat du MINUSMA, l’Accord de paix et de réconciliation, ainsi que sur les autorités intérimaires.

AFFAIRES ELECTORALES

Le 15 Septembre la Division des Affaires Electorale a élaboré et adopté son plan d’action 2016-2017 pour son appui au Gouvernent. Ont participé à cette réunion les représentants du Ministère de l’Administration des Territoires, La Cour Constitutionnelle, Le Délégué Général aux Elections, la Commission Electorale Nationale Indépendante ainsi que les organisations de la société civile et celles travaillant dans la régulation des médias pendant le processus électoral.

Le 27 Septembre, dans le cadre de l’appui aux organes de gestion des élections au Mali pour les prochaines élections communales qui se tiendront le 20 Novembre prochain, la Division des affaires électorales a fourni un appui de transport de Bamako à Tombouctou au Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante et son chef régional de Tombouctou. Appui logistiques également.

AFFAIRES POLITIQUES

Le 21 Septembre, le préfet adjoint de Gao, M. Mamadou Diarra a rencontré la Division des affaires politiques de la MINUSMA pour l’informer sur la préparation des prochaines élections régionales. M. Diarra a déclaré que le recrutement des observateurs électoraux au sein de la population avait commencé à Gao. MINUSMA a réaffirmé son engagement pour appuyer le processus notamment en terme d’assistance technique et de suivi.

SECURITE

Des actions terrestres, aériennes et héliportées de la Force de la MINUSMA ont permis d’identifier le 21 septembre une importante cache d’armes dans les environs de In Tachdait, localité située à 80 km au Nord de Kidal.

Cette cache d’armes abritait également un important stock de munitions, dont des roquettes de 107 mm et 122 mm, utilisées lors d’attaques indirectes de villes, ou la fabrication d’IED. Le stock a été neutralisé sur place.

Cette opération de la Force de la MINUSMA s’inscrit dans la continuité des précédentes actions de sécurisation dans des zones reculées du Mali.

Le 26 Septembre, un IED ou une mine a explosé devant un convoi de la Force de la MINUSMA dans les environs de Ilatane, environ 26 km au sud de Gossi, dans la région de Tombouctou. Aucune victime n’est à déplorer, une force d’intervention rapide a été déployée et le convoi a pu continuer sa route.

FORCE

Réaménagement du dispositif sécuritaire à Kidal : La force a réaménage son dispositif sécuritaire à Kidal pour être à même d’accomplir son mandat de protection de population. Des détachements de la Force sont positionnés de façon à contrôler les principales entres de la ville et font des patrouilles de jour comme de nuit dans la ville pour prévenir toute reprise des hostilités pouvant mettre en danger la population civile.

Renforcement des capacités opérationnelles de la MINUSMA : 03 hélicoptères MI17 du Bangladesh avec une équipe de mécaniciens de six membres, sont arrivés au Mali le 19 septembre. Les machines et leurs équipages seront déployés à Kidal, pour soutenir les opérations de MEDEVAC et de transport dans la région de responsabilité du Secteur Nord.

Enfin, les activités opérationnelles de la MINUSMA au cours de la semaine passée présentent comme suit:

Patrouilles effectuées dans la période indiquée:      517

Check-points tenu dans la période indiquée:            221

Escortes effectuées dans la période indiquée:         051

Section Judiciaire et Pénitentiaire

Les 20 et 21 Septembre 2016, s’est tenu à l’hôtel El Farouk à Bamako un atelier technique sur la radicalisation et l’extrémisme violent dans les prisons. Cet atelier qui a été organisé par l’Institut Interrégional de Recherche des Nations Unies sur la Criminalité et la Justice (UNICRI) en coopération avec la Section des Affaires Judicaires et Pénitentiaires de la MINUSMA et le PNUD, a regroupé des représentants du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, du Ministère des Affaires Religieuses et du Culte ainsi que des représentants de la Direction Nationale de l’Administration Pénitentiaire et de l’Education Surveillée (DNAPES).

Cet atelier avait pour but de discuter des éléments de la prévention du radicalisme et de l’extrémisme violent, ainsi que de recueillir des idées sur l’organisation des sessions de formation.

SSR-DDR

Le 20 Septembre, la MINUSMA a coprésidé une session d’échange des membres du “Sous-Comité Défense et Sécurité de CSA. L’objectif était de discuter et de proposer des solutions pour faire avancer les processus du cantonnement et de DDR- Intégration. Il s’agissait pour le sous-comité de faire face à la situation sécuritaire notamment dans la ville de Kidal. Les participants ont également été informés sur les sites de cantonnement déjà disponibles et le soutien fourni au MOC et au processus de DDR – Intégration accélérés pour les patrouilles mixtes.

Le 21 Septembre, les représentants de la CMA ont remis les listes de leurs membres désignés pour la Commission Nationale DDR, la commission d’Intégration (CI), ainsi que celles des combattants pouvant faire partie des patrouilles mixtes, après le processus de DDR – Intégration accélérés. La Plateforme a promis de remettre les siennes très prochainement. La MINUSMA et le Ministère Malien de Défense et des Anciens Combattants travaillent ensemble afin de finaliser les plans de soutien pour la pleine opérationnalisation de ces processus respectifs.

PROJETS A IMPACT RAPIDE

Le dernier bulletin de nos collègues de la section stabilisation et relèvement sur les projets à impact rapide vient de paraître. Il contient une multitude d’informations sur tous les projets de la MINUSMA développés au Mali dans de très nombreuses régions. Pour 2015-2016, 95 projets sont prévus, tous les détails dans ce bulletin disponible en ligne sur notre site internet.

Le 26 septembre dernier, la MINUSMA a lancé un important projet de réhabilitation du barrage d’Intikoi dans les environs de Kidal. Objectif réduire considérablement les problèmes d’approvisionnement de la ville en eau potable. En effet, ce projet vise à l’amélioration de l’alimentation du forage principal de Kidal “F1”, par la retenue d’eau pour améliorer l’approvisionnement et l’accès à l’eau dans la ville de Kidal.

Plusieurs emplois directs vont découler de ce projet dont deux gardiens, un mécanicien, un technicien pour le forage. Par ailleurs, plus d’une vingtaine de personnes bénéficieront d’emplois indirects et temporaires autour du barrage. Des retombées non négligeables sur l’économie locale sont également à attendre, les différents fournisseurs et prestataires de services de la ville de Kidal seront ainsi mis à contribution.

Sponsorisé par la section Réforme du Secteur de la Sécurité et Désarmement, Démobilisation et Réinsertion de la MINUSMA et financé par le Trust Fund (Fonds Fiduciaires de consolidation de la paix et sécurité) pour près de 73.000.000 de Frs CFA, ce projet fait partie du volet “Réduction des Violences Communautaires”. Il sera exécuté par l’ONG partenaire ARDL pour une durée d’exécution de 8 mois.

CULTURE

Du 29 septembre au 8 octobre, la MINUSMA apporte son soutien logistique à la tenue de la 8ème édition de l’atelier « Fotocreation » organisé par la Maison Africaine de la Photographie à Tombouctou. Pour la première fois la ville de Tombouctou a été choisie pour la tenue de cet évènement annuel qui réunira 15 photographes des 8 régions et du district de Bamako. Les images réalisées serviront aussi à créer une collection de livres de photographies sur les villes du Mali intitulé Collection ville du Mali.

Source: Minusma

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *