Paix et réconciliation : L’ATOUT DE NOS VALEURS ANCESTRALES

« Réconciliation et paix au Mali à partir de nos valeurs ancestrales » est le thème d’une conférence-débat qui s’est tenue, hier, à la Maison des ainés. Organisée par le Conseil national des personnes âgées du Mali (CNPAM), cette conférence entre dans le cadre de la célébration de la 22è édition du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion dont la première semaine est dédiée aux personnes âgées.

accord paix pourparler reconciliation peuple un but foi mali

L’initiative, qui se voulait un dialogue intergénérationnel entre différentes composantes de notre société, vise à chercher des solutions à la crise multiforme au Mali en explorant nos valeurs ancestrales. Nonobstant toutes les initiatives, notamment la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger, la paix et la réconciliation demeurent toujours un mirage pour le peuple malien. En organisant cette conférence, le CNPAM promeut le débat entre les différentes composantes de la société civile autour de nos valeurs ancestrales.
A l’ouverture de la cérémonie, l’ancien ministre de la Justice, Maharafa Traoré, qui représentait le parrain de cette semaine dédiée aux personnes âgée, Amadou D. Sankaré, a rappelé que la réconciliation et la paix sont des comportements à mettre effectivement en rapport avec nos valeurs ancestrales et sont des idées originales pour aider à la mise en œuvre de l’Accord. Pour lui, si la réconciliation est une caractéristique fondamentale de notre société, la paix, elle, demeure un idéal, une aspiration qui ne peut être acquise par la violence mais plutôt la compréhension à long terme des causes qui ont motivé le conflit.
De son coté, le principal conférencier, Abdoulaye Koné, membre de la CNPAM, a expliqué que l’effectivité de la paix et de la réconciliation n’exige pas de solution miracle.
De son point de vue, il suffit juste de réaffirmer notre attachement aux valeurs qui ont toujours caractérisé notre société. Définissant ces valeurs, M. Koné dira qu’elles ne sont autres que des principes moraux auxquels les membres de notre société ont adhéré et qui se manifestent par leur manière de penser, de sentir et d’agir.
Parmi ces valeurs, il a évoqué la parenté à plaisanterie, l’union entre les ethnies par le biais du mariage ou encore l’hospitalité. Le conférencier a également  attiré l’attention sur le sens de la devise du Mali (Un Peuple, un But, une Foi) qui est contraire à toute forme de déchirement communautaire.
Justice, tolérance, dialogue et vivre ensemble sont, entre autres, les concepts, axes et mots clés des interventions des participants : personnes âgées, couches intermédiaires et jeunes participants qui ont donné leur point de vue et fait des propositions.
L. ALMOULOUD

 

 

Source: essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *