Opération barkhane: Point de situation du 20 au 26 juillet 2019

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE
La force Barkhane poursuit son effort dans la région du Liptako-Gourma, d’une superficie équivalant à un quart du territoire métropolitain français. Elle consolide les acquis dans le Liptako et instaure la même dynamique dans le Gourma par le biais d’opérations, d’actions au profit de la population, et en appuyant les forces partenaires.

• Tentative d’attaque à la voiture piégée contre le camp français de Gao
Le lundi 22 juillet à 15h45 heure locale, l’entrée de la partie française du camp de Gao, camp partagé avec la MINUSMA et les Forces Armées Maliennes, a été attaquée par un véhicule suicide (SVBIED).

Deux personnes se trouvaient à bord du véhicule, qui était aux couleurs de la MINUSMA. L’attaque visait initialement l’entrée de la partie du camp des Forces Armées Maliennes, mais les assaillants se seraient rabattus sur l’entrée française, en raison des conditions de circulation.

Le passager, qui avait revêtu un uniforme s’apparentant à celui des Forces Armées Maliennes, a été neutralisé par la défense du camp, alors qu’il était sorti du véhicule pour utiliser une arme. Le conducteur est quant à lui décédé lors de l’explosion. La robustesse du dispositif de protection du camp, alliée à l’action déterminée et conjointe des militaires français et estoniens a permis la neutralisation des assaillants et empêché toute intrusion.

Des militaires français et estoniens ont été pris en charge après cette attaque. Trois militaires, deux Estoniens et un Français, ont été soignés par l’antenne médicale de Gao.

Deux civils maliens ont été blessés lors de cette attaque. Ils ont été pris en charge par l’antenne chirurgicale de Gao. L’un d’eux est encore en soin.
L’état des blessés n’inspire pas d’inquiétude.

Contact presse : barkhane.com@gmail.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *