Nouvelle attaque terroriste d’un convoi de fournisseurs de la MINUSMA : Un chauffeur assassiné et son camion brûlé par les assaillants

La série noire continue malheureusement au nord du Mali principalement dans la région de Gao. Après l’attaque meurtrière du vendredi 17 avril dernier d’un convoi de fournisseurs de la MINUSMA faisant deux morts et des blessés, c’est un autre convoi de fournisseurs de la mission onusienne qui vient de faire les frais de l’insécurité résiduelle qui prévaut dans cette partie du pays. Cette nouvelle attaque a été perpétrée hier sur l’axe Gossi – Gao par des individus qui circulaient en moto.

Selon la mission onusienne, un chauffeur a été assassiné et son camion brûlé. L’on signale également que deux assistants ont réussi à prendre la fuite. Jointe par nos soins, une source de la MINUSMA a indiqué que son dispositif sécuritaire est en train d’être réajusté afin de mieux l’adapter à cette nouvelle donne. Ce, pour mieux sécuriser les convois de fournisseurs.

Selon elle, les autorités maliennes sont également appelées à contribuer à cet effet. Comme à son habitude, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la MINUSMA, M. Mongi Hamdi a condamné fermement cette nouvelle attaque:  » je suis outré par ces crimes crapuleux touchant des civils innocents. Nous allons réajuster nos dispositifs pour que de tels actes criminels ne se renouvellent pas, la MINUSMA ne peut les tolérer « , a-t-il déclaré.

  1. Hamdi d’ajouter :  » je lance également un appel aux forces de sécurité maliennes pour qu’elles renforcent leurs dispositifs sécuritaires, plus particulièrement sur cet axe.

Les auteurs doivent rapidement être arrêtés afin qu’ils répondent de leurs actes devant la justice « .Dans l’attaque d’hier, c’est la piste du mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest qui est de plus en plus privilégiée.

Abdoulaye DIARRA

 

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.