Nord du Mali : Une importante base du Mnla prise par le Gatia

Les forces du Groupe d’autodéfense Imghad et alliés (Gatia) occupent, depuis le vendredi dernier, la principale base du Mnla (tendance Idnane) à Intachdayt (Kidal). Aussi, le Gatia, à l’issue des combats, aurait récupéré une dizaine de véhicules et des armes lourdes. La prise de cette localité intervient après celle d’Anéfis, toujours contrôlée par le Gatia.

combattant plateforme rebelle touareg gatia

MALI-FRANCE : Fin de mission pour Huberson

Gilles Huberson, ambassadeur de France, quitte son poste après plus de trois ans de bons et loyaux services.

Nommé ambassadeur de France au Mali quatre mois après le début de l’intervention militaire française de janvier 2013, Gilles Huberson passait pour l’un des hommes les plus informés de Bamako sur la crise du Nord.

L’ambassadeur de France a aussi fait du développement. Et l’une de ses fiertés est un projet financé par la France qui permettra bientôt à plus d’un million de Maliens d’avoir accès à l’eau potable.

DIPLOMATIE : L’ambassadeur des USA rencontre Soumaïla Cissé

Le Président de l’Urd, l’Honorable Soumaïla Cissé, Chef de file de l’opposition, a reçu en audience, le vendredi 16 septembre dernier, Son Excellence Paul A. Folmsbee, Ambassadeur des États- Unis au Mali.

Cette rencontre, selon le communiqué diffusé par le parti Urd, s’inscrit dans le cadre d’une série de visites que le Diplomate américain a décidé d’entreprendre auprès des partis politiques du Mali. Les échanges ont porté notamment sur la crise sécuritaire au Nord et au centre du Mali, la mise en œuvre de l’accord de paix pour la réconciliation, l’installation des autorités intérimaires, les élections communales annoncées pour le 20 novembre 2016.

L’Honorable Soumaïla Cissé a félicité l’Ambassadeur pour l’initiative de la rencontre et a renouvelé sa disponibilité à œuvrer pour la paix, la stabilité et le développement du Mali.

LE GENERAL SADA SAMAKE N’EST PLUS

Le Général Sada Samaké, ancien ministre, est décédé le samedi 17 septembre dernier, après son sport matinal. Il serait décédé des suites d’une « crise cardiaque ».

Né le 9 juin 1953 à Kati, Sada Samaké a fréquenté les bancs de l’école de Kati entre 1960 et 1969, avant d’entrer au lycée Askia Mohamed où il obtient son baccalauréat en 1973. Pour les études supérieures, il s’envole pour l’ex-URSS et intègre l’Ecole supérieure du génie militaire de Moscou. Il en revient avec le diplôme d’ingénieur photogrammètre et en télédétection.

Officier du génie militaire, Sada Samaké a été gouverneur de la Région de Kayes avant de devenir, sous Alpha Oumar Konaré, ministre de l’Administration Territoriale. Il est ensuite entré en diplomatie et a été nommé Ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire.

Ce fut sa dernière fonction officielle avant d’être appelé, après l’accession d’IBK au pouvoir, au gouvernement comme ministre de la Sécurité.

A ce poste, il fut remplacé par le Général Salif Traoré.

Source: L’Aube

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *