Nord du Mali : Le Gatia refuse de discuter son retrait de Ménaka

 

bilal ag acherif chef rebelle touaregs cma mnla gatia signature accord paix negociation pourparlesLa médiation, à travers sa commission défense et sécurité, a discuté hier avec la Plate-forme des groupes armés de « la problématique de son retrait de la ville de Ménaka ». La rencontre n’a pas permis d’aboutir à un compromis. Car selon la plate-forme, « il est impossible de discuter de cessez-le-feu avec la CMA qui refuse de signer l’accord de paix » Habala Ag Amzata, secrétaire général adjoint du groupe d’auto-défense Gatia, membre de la Plate-forme au micro de l’envoyé spécial de Tamani à Alger, Issa Fakaba Sissoko. « Il faut d’abord que la CMA signe l’accord. Qu’elle rentre dans la dynamique de la paix et comme ça, ensemble, on va s’asseoir pour trouver des arrangements pour qu’il y ait une accalmie sur le terrain. Nous sommes engagés à trouver une solution globale à la situation de l’insécurité sur le terrain. Mais il n’est pas question pour nous seulement de régler spécifiquement la question de Ménaka.

source :  L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.