Nord du Mali : Gao touché par 4 tirs de roquettes

La région de Gao a été visée par quatre tirs de roquettes dans la nuit de mardi à mercredi, apprend-t-on de sources concordantes.

islamistes armes lance-roquette

 

 

 

Deux roquettes, lancées sur le village de Seyna dans la commune de Sonni Ali Ber située à 7 km de Gao, n’ont pas explosé. Les deux autres, dont l’explosion a résonné jusque dans la ville de Gao, sont tombées dans des champs du village. Heureusement aucune d’entre elles n’a fait de victimes humaines.

Des forces de l’opération Barkhane et la MINUSMA ont été dépêchées sur les lieux mais aucune information, à cette date, n’est disponible pour déterminer l’origine des tirs ou l’identité des commanditaires.

Le nord du Mali est particulièrement en proie à l’insécurité depuis le mois de mai. Le chef adjoint de la mission onusienne au Mali a indiqué que la MINUSMA est affaiblie sur terrain depuis le retrait des forces armées maliennes de défense et de sécurité de certaines localités tenues actuellement par des groupes armés qui se livrent fréquemment des combats meurtriers.

La réorganisation des forces françaises dans la zone, entrainant une diminution de leur nombre, a également impacté sur la sécurité. Même si des drones de surveillance sont désormais déployés par la France et la MINUSMA, la présence militaire terrienne reste indispensable pour maintenir la sécurité dans ces zones désertiques.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.