Nord du Mali: affrontements inter-ethniques

Selon des informations recueillies par la BBC, c’est dans la localité de Tinassamede, située entre la principale ville du nord Gao et Gossi que se sont déroulés les combats au début de cette semaine .

ville nord mali tombouctou gao kidal

Lundi, des éléments armés Touaregs essentiellement nomades ont attaqué des Sonraï majoritairement sédentaires dans les environs de Gossi .

Les sédentaires aux dires de témoins, ont ensuite répliqué la nuit suivante. Officiellement le bilan est de 7 personnes tuées.

Une mission officielle s’est rendue mercredi à Tinassamede, théâtre des affrontements, pour tenter d’apaiser les esprits. Des gendarmes et des gardes ont également été déployés pour la sécurité des populations civiles.

Ces affrontements font suite à d’autres intervenus lundi, qui ont opposé la Coordination des mouvements de l’Arawad (CMA, rébellion) et le Groupe d’auto-défense touareg Imghad et alliés (Gatia) proche des autorités de Bamako. Une dizaine de personnes ont trouvé la mort lors de ces combats.

La situation volatile dans le nord du Mali a amené l’ONU à instaurer une zone de sécurité autour de Kidal. Cette zone de sécurité a été mal accueillie par les autorités maliennes et les responsables de la rébellion Touarègue.

Bamako a déclaré être surpris par la décision de la MINUSMA prise de façon unilatérale et du coté de la CMA, on demande à la MUNISMA de lever dans les meilleurs délais toutes les zones de sécurité établies et de laisser le soin à toutes les parties de régler leurs différends.

 

Source: BBC

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.