Neuf casques bleus nigériens tués dans une embuscade au nord du Mali

soldats vehicule minusma nations unies onu

Une embuscade visant la mission de l’ONU au Mali a tué au moins neuf casques bleus nigériens, vendredi. Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière depuis le déploiement de la Minusma.

Au moins neuf casques bleus nigériens de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) ont été tués dans une attaque près de Gao, dans le nord du pays, a annoncé vendredi 3 octobre la Minusma.

“Ce [vendredi] matin, un convoi des casques bleus de la Minusma du contingent nigérien a été la cible d’une attaque directe, alors qu’il se déplaçait vers Indelimane, sur l’axe Ménaka-Ansongo”, indique un communiqué publié par la mission onusienne.

Selon un officier nigérien de la Minusma, il s’agirait d’une “embuscade tendue par les islamistes du Mujao [Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest]”.

L’attaque a été lancée par des hommes lourdement armés circulant à moto entre les villes de Menaka et Ansongo, dans le nord-est du Mali, a déclaré Olivier Salgado, porte-parole de la Minusma.

Avec AFP

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.