NEGOCIATIONS AVEC IYAD ET KOUFFA : La question divise la France et le Mali !

Nous sommes tellement largués qu’il suffit d’appuyer sur un bouton pour que nous nous emballions dans tous les sens. La France ni aucun pays ne vous dira officiellement son implication dans le terrorisme au Sahel.  Les Maliens applaudissent parce qu’ils ont entendu que les autorités entament des négociations avec les terroristes et cela parce que la France dit officiellement qu’elle n’est pas d’accord avec cette procédure de négociation avec les terroristes. Puisque nous ne pouvons rien contre la France, rien contre les terroristes, nous croyons qu’en choisissant l’un, cela aboutira à la chasse de l’autre. Vous êtes floués comme les avions floués.  Iyad est plus au service de l’État français qu’il n’est avec le Mali.

La France a plus de 5000 militaires sur le territoire avec toutes les technologies pointues pour traquer même une fourmi si nécessaire à plus forte raison Iyad et Kouffa. Iyad se pavane à Kidal, à Tessalit et ailleurs au su et au vu de toutes ces armées installées dans la bande du sahel. Et ce sont des Maliens qu’il massacre, avec Kouffa et ses hommes, pas des militaires français. Ces vagabonds de terroristes qui se disent lutter contre la France ne peuvent en aucune manière être armés et faire des dégâts sur des zones contrôlées par la France et la Minusma sans leur complicité. Après des années de tuerie, ils vous proposent leur solution du départ.

Le Mali est devenu un champ de ruines. Ce sont des pays imposteurs avec leurs armées et leurs multinationales derrière qui financent les opérations pour des groupes rebelles et terroristes qui ont semé le chaos, qui se retrouvent finalement pour partager le butin de cette destruction massive.

Les mendiants que nous sommes, qui ont atteint le sommet de l’insouciance applaudissent et sont contents de leur état de misère en oubliant tous leurs frères et sœurs qui ont payé de leurs vies cette désolation. Les autorités actuelles ont été mises en place pour accélérer un programme qu’IBK a mis plus de 7 ans sans mettre en œuvre.  Ils ne sont même pas foutus de dire que nous voulons négocier avec les terroristes. Négocier quoi avec les terroristes ?

La France n’a jamais été contre les terroristes. Elle ne sera pas légitime si elle reconnaît officiellement ces terroristes, raison pour laquelle elle fait le double jeu. Rien de plus. Une fois cette opération verrouillée, ils pomperont tout ce qu’il y a de bon et le Mali passera d’un pays convoité à un pays largué. C’est son histoire malheureuse, dans laquelle les maliens se sont toujours identifiés. Applaudissez !!!

Touré Abdoul Karim

 

Source: le democratre Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *