Nara : Le Préfet Issoufiana Abdoulaye Maïga a échappé de justesse

Le samedi 9 décembre 2017, le Préfet Issoufiana Abdoulaye Maïga, Préfet de Nara, pour répondre à une invitation de sa hiérarchie avait effectué un déplacement à Bamako. Compte tenu de la situation sécuritaire qui prévaut dans sa juridiction, il a fait recours aux services des forces de sécurité et de défense pour lui permettre de traverser la zone dangereuse c’est dire l’axe Nara-Mourdiah, longue de 95 km.

Selon nos sources, à quelques 17 sept kilomètres de Mourdiah, c’est une mine qui explosa. C’est la dernière voiture du convoi, occupée par des militaires, qui venait ainsi de sauter sur une mine. Ensuite, ce sont des tirs nourris qui retentiront hâtivement, et le combat est engagé entre les FAMA et les assaillants. Bilan: le chauffeur du Préfet, son Garde corps, et six soldats de l’escorte blessés.

Selon des sources sécuritaires, des individus armés ont attaqué  le convoi du Préfet de Nara, à 17 kilomètres de  Mourdiah, précisément entre la localité de Kaloumba et Mourdiah centre.Au cours  des échanges de tirs entre les assaillants et forces de sécurité qui escortaient la voiture du Préfet, le Chauffeur du Préfet a été blessé au pied ; son Garde corps aussi blessé au bras.

Côté des FAMA, il a été enregistré également 6 blessés graves.Selon une source hospitalière, il n’y eu aucune précision s’il y a eu des morts ou pas.

Le brave chauffeur du Préfet, malgré sa blessure au pied, a pu conduire la voiture jusqu’à Mourdiah où une ambulance du CS Réf de Kolokani est arrivée urgemment pour évacuer Monsieur le Préfet et tous blessés sur Bamako.

Tenus en échec par les forces armées et de sécurité maliennes, les assaillants se sont repliés pour disparaitre dans la nature. Mais des poursuites ont été engagées dans la zone pour retrouver le réseau des criminels.

Au passage, rappelons qu’au même endroit le CB de la Gendarmerie de Guiré a été enlevé, le 19 octobre dernier, par des Hommes armés, opérant dans la vallée du serpent, connue sous l’appellation locale Gringalet. Il était accompagné de son chauffeur, qui été tué et leur véhicule de marque Toyota emporté.

Pour mettre fin à la vie du chauffeur, les assaillants ont utilisé une méthode inhumaine, en l’écrasant le crâne à l’aide d’une grosse pierre. Le malheureux a été enterré à Mourdiah le même jour vers le petit soir du 19 octobre 2017.

Aussi, quelques jours plus tôt, le dimanche 24 septembre 2017, aux environs des 22 Heures, la ville de Mourdiah a été attaquée par des Hommes armés non identifiés. Les locaux de la Brigade de Gendarmerie ont été saccagés et réduits en cendres  et trois ordinateurs emportés. Ces assaillants scandaient « Dieu est Grand » (Alla hou Akbar).

Vu les menaces, les résidences du Préfet de Nara et de son Adjoint sont gardées par un dispositif impressionnant de militaires.Selon des sources concordantes, beaucoup de Sous-préfets sont réfugiés actuellement à Nara pour leur sécurité. Affaire à suivre !

Mahamadou YATTARA

Source : Le Combat

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *