Moussa AG ACHARATOUMANE, un jeune touareg qui s’est engagé très tôt dans le combat politique

Né en 1986 d’un père Daoussahak (une fraction touareg de la région de Ménaka) et d’une mère Kel Ansar (touareg de Tombouctou), Moussa AG ACHARATOUMANE s’est engagé très tôt dans le combat politique après des études de sociologie et de sciences politiques. Dans le cadre de ses activités politiques, le jeune leader touareg Daoussahak a beaucoup voyagé à travers le monde. Portrait d’un jeune de 33 ans qui a su imposer son respect et son leadership au fil du temps.

 

L’une de ses principales forces, c’est son carnet d’adresse, son capital social et son sens élevé du service communautaire. En effet, l’homme a été choisi par les notabilités comme Coordinateur de la communauté Daoussahak, touareg majoritaire dans la région de Ménaka et une partie du cercle d’Ansongo.

Il est important de rappeler que les Daoussahak constituent aujourd’hui l’une des plus importantes communautés touareg au Nord et qui compte énormément sur l’échiquier politique et militaire.

De 2014 à nos jours, le leadership de Moussa AG ACHARATOUMANE est très apprécié dans sa région. Également en France, en Suisse, en Belgique, au Niger, en Algérie (où les Daoussahak sont très nombreux à Tamarasset), en Tunisie, au Burkina Faso, au Tchad, etc.

Auprès de la communauté internationale, il est considéré comme un personnage incontournable dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel et la stabilisation du Nord.Dans la lutte contre le terrorisme et la stabilisation du Nord et du centre, les dirigeants Maliens doivent s’appuyer sur des hommes de la trempe de Moussa AG ACHARATOUMANE.

 A.T.Dansoko

Malijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *