Installez la meilleure application pour regarder ORTM

Disponible sur Google Play

Mort de Cheick Ag Aoussa, numéro 2 du HCUA : La Minusma déplore, le gouvernement malien compatit, la CMA crie à un assassinat ciblé

Le samedi 8 octobre, Cheick Ag Aoussa a trouvé la mort dans l’explosion de son véhicule à Kidal. L’incident est survenu au moment ou ce dernier quittait le camp de la Minusma. Selon des responsables de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), la mort de leur chef militaire n’est pas un accident, mais un « assassinat ciblé ». « Son véhicule n’a pas sauté sur une mine. Il a été piégé. La bombe de type industrielle placée sous le véhicule a été identifiée à travers ses « accroches » restés intactes après l’explosion télécommandée. C’est un assassinat ciblé », déclare Attaye Ag Mohamed, un cadre de la CMA.

cheikh-ag-aoussa-rebelle-touareg-mnla-cma-tue-mort

La Minusma, dans un communiqué, explique que « Ag Aoussa venait de participer, avec d’autres responsables de la CMA, à la réunion bihebdomadaire de coordination de sécurité avec les forces onusiennes et Barkhane. » La Minusma « déplore cet incident, dont les circonstances exactes restent à déterminer, et condamne la recrudescence de violence à Kidal et dans les environs. » La force onusienne « appelle à éviter les spéculations et les allégations infondées, et à agir avec retenue et responsabilité. »

Le gouvernement malien, dans un communiqué,  indique qu’il a « appris avec tristesse la mort accidentelle le Samedi 08 Octobre vers 18h 15 minutes de Cheick AG AWISSA,  un des leaders des mouvements signataires  de l’Accord Pour la Paix et la Réconciliation issu du processus  d’Alger. » Le Gouvernement  a présenté « ses condoléances les plus attristées à la famille de la  victime,  exprime sa compassion à la CMA, aux mouvements et à toutes les parties signataires de l’Accord Pour la Paix et la Réconciliation. »

—————————————————————

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Le Gouvernement du Mali a appris avec tristesse la mort accidentelle le Samedi 08 Octobre vers 18h 15 minutes de Cheick AG AWISSA, un des leaders des mouvements signataires de l’Accord Pour la Paix et la Réconciliation issu du processus d’Alger. Le véhicule à bord duquel se trouvait Cheick AG AWISSA aurait sauté sur un Engin Explosif Improvisé, au sortir d’une réunion tenue au camp de la MINUSMA, à Kidal, le tuant sur le coup.

Le Gouvernement du Mali présente ses condoléances les plus attristées à la famille de la victime, exprime sa compassion à la CMA, aux mouvements et à toutes les parties signataires de l’Accord Pour la Paix et la Réconciliation.

Bamako, le 9 Octobre 2016

——————————————————–

COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L’AZAWAD (CMA)

COMMUNIQUE N°14/CMA/2016.

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) a le regret de porter à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale, le décès le 08 octobre 2016 à Kidal de Monsieur Acheick AG AWISSA, membre de l’Etat-major général de la CMA.

C’est à ce titre que le défunt revenait d’une réunion de sécurité organisée par la MINUSMA et regroupant les représentants de la MINUSMA, de Barkhane et de la CMA.

Comme d’habitude, les véhicules des représentants de la CMA étaient stationnés à l’intérieur du camp de la MINUSMA pendant toute la durée de la réunion.

Sur le chemin de retour, au crépuscule, la voiture de l’intéressé a explosé à environ cinq cent mètres à la sortie du camp de la MINUSMA causant la mort subite du regretté Acheick AG AWISSA qui était seul à bord.

Tous les constats ont écarté le passage sur une mine : la voiture était donc piégée et il s’agit d’un assassinat ciblé.

Tout porte à croire que l’engin explosif a été placé sur le véhicule du défunt pendant la réunion et dans l’enceinte du camp de la MINUSMA.

La CMA condamne avec la dernière rigueur cet acte criminel qui est loin de contribuer à la paix dans le contexte tendu où évolue le pays en ce moment et demande instamment à la MINUSMA et à Barkhane de collaborer avec elle pour l’ouverture d’une enquête diligente sur les circonstances de cet assassinat odieux incontestablement prémédité, afin que les auteurs soient identifiés, arrêtés et punis.

La CMA présente toutes ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt durement éprouvée.

Kidal, le 09 octobre 2016

Pour la CMA:

Ilad AG MOHAMED

—————————————-

Communiqué de Presse

La MINUSMA déplore la mort de Cheikh Ag Aoussa, du HCUA, suite à l’explosion de son véhicule hier à Kidal

Samedi vers 18h, un véhicule qui transportait M. Cheikh Ag Aoussa, Chef d’Etat Major du HCUA (Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad) a été détruit à environ 300 mètres du camp de la MINUSMA à Kidal. M. Cheikh Ag Aoussa a été tué sur le coup.

  1. Ag Aoussa venait de participer, avec d’autres responsables de la CMA (Coordination des Mouvements de l’Azawad), à la réunion bihebdomadaire de coordination de sécurité avec les forces onusiennes et Barkhane.

La MINUSMA déplore cet incident, dont les circonstances exactes restent à déterminer, et condamne la recrudescence de violence à Kidal et dans ses environs.

La MINUSMA appelle à une action rapide pour que les auteurs de cette attaque soient identifiés et répondent de leurs actes devant la justice.

À cet égard, la MINUSMA appelle à éviter les spéculations et les allégations infondées, et à agir avec retenue et responsabilité.

Source : Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *