Mopti : UNE PINASSE CHAVIRE, BILAN PROVISOIRE 24 MORTS

 bateau pirogue pinasse fleuve niger
Une pinasse a chaviré sur le fleuve Niger entre Mopti et Niafunké, mercredi matin aux environs de 5 heures, a-t-on appris de sources sécuritaires. Le drame est survenu au niveau du campement de Bangou dans la commune rurale de Deboye (cercle de Youwarou). Hier, au moment où nous mettions cet article sous presse, le bilan provisoire était de 24 morts et 70 rescapés dont 8 membres d’équipage.
Dès l’annonce de la catastrophe, le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré, s’est rendu sur le lieu du drame où les recherches sont toujours en cours. Elles sont menées par les brigades fluviales de la gendarmerie qui tenteront certainement de déterminer les circonstances exactes de ce drame. Mais en attendant, certaines sources indiquent que le naufrage est survenu quand les passagers de l’embarcation qui quittait Mopti pour Niafunké, ont été pris de panique suite à une forte tornade.
Dans un communiqué publié mercredi soir, le gouvernement a exprimé sa compassion aux familles des disparus et promis que tout sera mis en œuvre pour les recherches en cours. Il assure également que toute la lumière sera faite sur les circonstances de cet accident.
Selon un rescapé, une pluie avait obligé les responsables de la pinasse à accoster sur une rive. Les propriétaires avaient déployé des bâches pour protéger les passagers de la pluie.
Après l’averse, les gouvernants de l’embarcation ont jugé nécessaire de reprendre la navigation.  C’est à un tournant  que la pinasse aurait commencé à prendre de l’eau. Aussitôt, l’équipage se mit à crier aux passagers, leur demandant de réveiller et de bien se positionner afin que la pinasse retrouve son équilibre.
Les passagers qui s’étaient endormis depuis là où la pinasse avait accosté à cause de la pluie se sont réveillés en sursaut et dans la panique. Affolés, ils auraient bougé dans tous les sens dans la pinasse qui a finalement chaviré.

L’embarcation naufragée est une grande pinasse à étage pouvant transporter plus de 100 personnes et près de 80 tonnes de marchandises. Son propriétaire est Diadié Guindo dit « Copa ». Selon ce dernier, il est difficile de connaitre le nombre exact de personnes qui étaient à bord. Il fait remarquer que des passagers embarquent sans prendre le ticket.
Le maire de Niafunké, Samba Bah a mis une pinasse en route vers le lieu de du sinistre afin d’apporter un soutien aux rescapés sur place. Une délégation de l’entreprise SOGEA-SATOM qui avait  des travailleurs à bord de cette embarcation a accompagné cette forte délégation du maire de Niafunké.

Déjà la semaine dernière,  une petite pinasse appartenant à la même personne avait chaviré sans faire de victimes. Mais les dégâts matériels furent importants. Les causes de  cet accident restent encore à déterminer.
La ville de Niafunké est en deuil. Dès l’annonce de la mauvaise nouvelle mercredi  matin aux environ de 9 heures, les rues s’étaient vidées des habitants.

M. KEITA
(avec S. A. MAIGA, Amap-Niafunké)

source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *