Mopti : Une attaque à l’engin explosif fait 4 soldats blessés et 2 poseurs de mines pulvérisés

Les faits se sont produits, le dimanche 4 mars dernier, sur l’axe Boré et Konna, dans la région de Mopti. C’est un véhicule de l’armée qui a sauté sur un engin explosif. Un fait suivi de tirs nourris à l’arme automatique. L’on déplore au moins quatre militaires blessés ainsi que la destruction du véhicule à bord duquel ils étaient.

Dans la même journée, un autre engin a explosé à Dogofryba, localité située à 5 Km au nord de Diabaly sur une route bitumée entre Diabaly-Gomancoura. Dans cette opération, 2 poseurs ont été pulvérisés. Un autre engin a été découvert au même endroit, mais il a été balisé et sécurisé par l’équipe de déminage posté à Niono.

Bien qu’aucune revendication n’ait été faite, le mode opératoire dans ces attaques est similaire à celui généralement utilisé par les éléments du prêcheur extrémisme Amadou Koufa, chef de la Katiba d’Ançar Dine du Macina et membre fondateur du Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans d’Iyad Ag Ghali.

Depuis un certain temps, l’utilisation des mines et autres engins explosifs improvisés s’est intensifiée. Outre les militaires et les casques bleus, même les soldats français de l’Opération Barkhane sont également visés. Même les civils ne sont pas épargnés par cette situation qui fait de nombreuses victimes.

 

 

Source: kibaru

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *