« Mon sang pour les autres » : Les Rotary clubs à la rescousse du CNTS

Les Rotary clubs du Mali ont respecté la tradition : en organisant la 6e édition de leur opération de don de sang dont le thème était « Mon sang pour les autres ». Durant une semaine, plus de 1000 poches de sang fixées pour l’atteinte des objectifs seront collectées. La cérémonie de lancement s’est déroulée au Centre national de transfusion sanguine (CNTS), sous le haut parrainage du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Ousmane Koné, en présence de la première Dame, Mme Kéita Aminata Maïga.

hôpital gao matériel médical offert rotary club nord mali

Les Rotariens ont organisé, samedi dernier, pour la sixième fois leur opération de collecte de sang en faveur du Centre national de transfusion sanguine (CNTS). « Mon sang pour les autres » vise la collecte de 1000 poches de sang auprès des membres des clubs et de bonnes volontés.

La présidente du Rotary club international, Dr. Marie Madeleine Togo, a remercié les autorités pour leur accompagnement et la première Dame, Mme Kéita Aminata Maïga, pour son engagement constant à travers son Association Agir dans le don de sang.
Elle a rappelé l’engagement pris en 2009 par les Rotariens d’apporter leur contribution aux efforts du CNTS dans le ravitaillement des établissements de santé en sang sécurisé, l’information et la sensibilisation des populations au don de sang. Des actions qui s’inscrivent dans les six axes stratégiques de lutte contre les maladies et pour la santé de la mère et de l’enfant.

Elle a évoqué les principaux motifs de la transfusion sanguine, entre autres, les hémorragies consécutives aux traumatismes dont les accidents de la circulation, les hémorragies dues à l’accouchement, responsables de 25 % des décès maternels, etc.

« Ces motifs de transfusion sanguine constituent de véritables défis et nous interpellent tous, car certains d’entre eux sont souvent évitables », a-t-elle indiqué, réitérant l’engagement des Rotariens non seulement aux dons de sang, mais aussi à toutes les actions de prévention visant à réduire sensiblement les besoins de transfusion sanguine.

L’objectif, de la présente édition, est la collecte d’au moins 1000 poches de sang en une semaine dans 10 sites programmés, a expliqué la présidente Togo. Pour le succès de l’opération, elle a lancé un appel à la mobilisation les autorités administratives, des écoliers et de toutes les bonnes volontés.

Aux termes de son allocution, elle a remercié tous les partenaires de l’opération, plus particulièrement les ministères de la Santé, de l’Education nationale, de la Communication et l’Association des donneurs bénévoles de sang. Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Ousmane Koné, a salué l’ex-PM Modibo Sidibé pour avoir parrainé les éditions précédentes de dons de sang des Rotary clubs.

« La transfusion sanguine est le principal recours pour la prise en charge des hémorragies, des anémies profondes », a-t-il expliqué. Et de déplorer que c’est plus de 500 000 femmes qui meurent en grossesse ou des suites d’un accouchement marqué par de fortes hémorragies  obstétricales nécessitant une transfusion sanguine.

Face à ses drames, les besoins en produits sanguins sont devenus de plus en plus croissants et, à ce jour, a dit le ministre, aucun pays n’est parvenu à atteindre une autosuffisance pour ces produits. Pour relever ces défis, le gouvernement a adopté en 2009 une politique nationale de transfusion sanguine assortie d’un plan d’actions quinquennal, a indiqué le ministre.

Un document prévoit diverses actions visant l’amélioration de la disponibilité des produits sanguins, le renforcement du plateau technique des structures transfusionnelles, ainsi que la promotion du don de sang volontaire et bénévole.

M. Koné a remercié les départements ministériels associés à cette activité citoyenne des Rotary avant d’adresser toute sa reconnaissance aux présidents des différents clubs et à tous les Rotariens pour leur engagement en faveur de l’amélioration de la politique de la santé. Il a également salué la présence de la première Dame, Mme Kéita Aminata Maïga pour avoir sacrifié à ce grand rendez-vous de la santé.

Ousmane Daou

SOURCE: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *