Mohamed Ag Assory: « la priorité, c’est d’empêcher que les FAMA meurent aussi banalement »

Les hommages récemment rendus à 13 militaires français tués au Mali dans la lutte contre le terrorisme soulèvent le débat sur la façon dont nos FAMa tombés sur le champ de l’honneur sont inhumées. Si les demandes des compatriotes concernant le traitement des dépouilles de nos militaires tombés sur le front sont légitimes, Mohamed Ag Assory pense qu’il faudrait cependant tenir compte de certaines réalités du terrain. Sinon, en juillet 2016, IBK n’a pas attendu la France pour saluer le sacrifice de 17 soldats maliens morts pour le Mali, à Ségou et les enterrer dignement.

C’était en juillet 2016, à Ségou pour saluer le sacrifice de 17 soldats maliens morts pour le Mali. A l’époque, le Président IBK n’avait pas attendu la France pour enterrer dignement nos héros.
Je comprends parfaitement les demandes légitimes de certains compatriotes concernant le traitement des dépouilles de nos militaires tombés sur le front.
Il faudrait cependant tenir compte de certaines réalités du terrain. Le plus souvent, après les attaques, il y a tellement de priorités qu’on ne pense pas forcément aux corps des décédés, pas parce que ce n’est pas important, mais parce que il y a d’autres paramètres (sécurisation des sites, empêchement de retour des assaillants, évacuation des blessés, chocs psychologique, etc.)
Contrairement à la France, les moyens logistiques manquent cruellement (avions, hélicoptères), les routes sont impraticables. En plus les conditions climatiques ne sont pas les plus favorables pour conserver un corps humain sans vie.
Je me demande bien s’il y a des morgues avec chambres froides, grande capacité dans les régions du nord. A ma connaissance non !
Aucun militaire n’aimerait enterrer son camarade dans de telles conditions mais comme on le dit dans l’armée, c’est le terrain qui commande. C’est ce qui explique beaucoup d’enterrement de soldat en campagne.
Sinon, à chaque fois que peut se faire, les autorités, la hiérarchie, par obligation, ne peuvent que dignement honorer les morts pour le Mali.
Enfin, je pense que la priorité des priorités, ce n’est plus de les enterrer dignement, mais d’empêcher qu’ils meurent aussi banalement!
Allah fasse miséricorde à tous nos héros et illustres disparus.

M.A.A

info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *