Mission d’évaluation au Mali de l’Institut Interrégional de Recherche des Nations Unies sur la Criminalité et la Justice : le satisfecit se dégage

Une Mission d’évaluation de haut niveau de l’Institut Interrégional de Recherche des Nations Unies sur la Criminalité et la Justice (UNICRI) basé à Turin en Italie, a séjourné à Bamako du 15 au 18 août 2016. Elle avait pour but de mener une concertation entre l’Institut, les entités des Nations Unies présentes au Mali et les autorités maliennes sur le programme de l’UNICRI pour la réhabilitation et la réinsertion des détenus extrémistes violents.

casques bleus mali onu minusma



La Mission composée de Cindy J. Smith, Directrice de l’UNICRI, Adil Radoini, Coordonnateur régional de l’UNICRI pour les Pays du Moyen-Orient et du Conseil de coopération du Golfe et Elena Dal Santo, Assistante de recherche UNICRI a, tour à tour, eu des séances de travail avec Djibril Ly, Chef de la Section des Affaires Judiciaires et Pénitentiaires de la MINUSMA et ses collaborateurs ainsi qu’avec certaines structures du Global Focal Point directement concernées par la thématique. Ces réunions ont permis non seulement de discuter des possibles initiatives conjointes sur la réhabilitation et la réintégration des prisons du district de Bamako mais aussi de présenter le projet que l’UNICRI envisage porter au Mali.

La délégation a par la suite été reçue par les autorités nationales en charge du domaine, représentées successivement par le Chef de cabinet du ministre en charge de la justice, le Directeur national de l’Administration de la Justice, la Directrice du Centre Spécialisé de Détention, de Rééducation et de Réinsertion pour Femmes de Bollé. En vertu de la vocation de l’Institut à prendre en charge la réhabilitation et la réinsertion des détenus extrémistes violents, la délégation a rencontré le Secrétaire général du ministère des Affaires religieuses et du Culte, le Régisseur de la Maison centrale d’arrêt de Bamako et son staff, visité cette Maison, échangé avec le personnel et certains détenus présumés terroristes, comme le tristement célèbre commissaire de Gao durant l’occupation par les groupes djihadistes des régions du Nord du Mali en 2012.

A l’issue de toutes ces rencontres, la mission a été reçue en audience de débriefing par Mohamed Saleh Annadif, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Chef de la MINUSMA qui a présenté ses encouragements à la délégation, tout en indiquant que la tenue au Mali d’un prochain atelier sur cette thématique pourrait attirer de nombreux partenaires. Pour la mission d’évaluation, la réussite de cette visite crée les conditions favorables à l’organisation, à Bamako en septembre 2016, du premier atelier technique sur la réhabilitation des lieux de détention et la réintégration des prisonniers. Cette activité sera menée avec le soutien et la pleine participation de la Section des affaires judiciaires et pénitentiaires de la MINUSMA.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *