MISE EN PLACE DES AUTORITES INTERIMAIRES AU NORD : Pr. Abdoulaye Niang dénonce une “violation évidente de la Constitution”

 Dr Abdoulaye Niang association JOKO NI MAAYACertains observateurs trouvent que le projet de loi sur la mise en place des autorités intérimaires dans les régions du Nord est un indicateur de mauvaise gouvernance”. Ils estiment que le gouvernement privilégie “les régions du Nord au détriment du Sud”.

Pr. Abdoulaye Niang, directeur du Centre de recherche et d’étude stratégique “Sènè”, a déclaré que “la violation de la Constitution est évidente, parce qu’il y a une discrimination qui s’exerce maintenant entre les régions du Nord et celles du Sud. Cette perception devient de plus en plus grande. C’est un indicateur du système de mauvaise gouvernance. Comment peut-on aller installer les institutions alors qu’en réalité la plus grande institution du Mali n’est pas présente à Kidal en particulier ?

Le gouverneur n’est pas présent à Kidal, l’armée n’est pas présente à Kidal, l’administration publique n’est pas présente à Kidal. Pourquoi aller installer des autorités intérimaires avec le budget du Mali, alors que le Mali n’est pas présent ? Je pense que le gouvernement actuel est sous pression de la France et sous pression des groupes armés. Donc, on est en train de favoriser ceux qui ont pris les armes contre la République”.

Source: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *