Menaka: Les Elus de la ville disent non au retour du MNLA

Les Elus du Cercle de Ménaka ont tenu une conférence de presse, le jeudi 30 Avril 2015, pour informer l’opinion nationale et internationale sur la situation qui prévaut actuellement à Ménaka après sa libération par les forces patriotiques de la plate-forme des mouvements du Nord. La conférence était animée par le député de Ménaka, l’Honorable Bajan Ag. Hamatou et non moins 6ème vice-président de l’Assemblée Nationale.

reunion manifestation population civile mouvements Azawad chef rebelle touareg mnla hcua cma arabe nord mali kidal gao

La conférence a été émaillée par plusieurs questions posées par les journalistes dont les plus essentielles ont porté, entre autres, sur la sécurité des populations après cette libération du cercle ; le devenir de la ville de Ménaka et ses libérateurs ; la signature de l’Accord d’Alger prévue le 15 mai prochain à Bamako par les groupes belligérants. Et en guise de réponse aux questions, le député de Ménaka, l’Honorable Bajan Ag. Hamatou a expliqué que les  élus de Ménaka soutiennent le maintien des forces de la plate-forme pour la sécurité de la ville qui seront accompagnés par les forces de sécurité de la MUNISMA et les forces maliennes. Pour lui, la communauté internationale doit tout faire pour amener les groupes rebelles à signer un accord de paix sans quoi il n’y aura pas de stabilité dans le pays. Auparavant, le conférencier, a lit une déclaration liminaire dans laquelle il a fait le point de la situation qui prévaut à Ménaka depuis quelques jours. A chaque rébellion depuis 1990, selon lui, Ménaka a été la première cible dans l’intention de faire croire certainement à l’opinion nationale et internationale que les populations de Ménaka leur sont favorables alors qu’elles n’en sont que les victimes. A l’en croire, les affrontements intervenus entre groupes armés dans le cercle de Ménaka, suite à une mission de sensibilisation sur l’accord d’Alger par les forces patriotiques de la plate-forme, ont abouti à la libération de Ménaka des mains des forces rebelles. Ces forces patriotiques sont issues pour la plupart du cercle de Ménaka. Ce qui explique certainement l’enthousiasme qui anime les populations de Ménaka à cette occasion et l’accueil populaire et chaleureux qu’elles ont réservé à ces forces. « A cet égard, nous Elus, cadres ressortissants et sympathisants de Ménaka résidant à Bamako, appuyons avec forces la position exprimée par la population de Ménaka, à savoir : le maintien des forces patriotiques de la plate-forme à Ménaka jusqu’à la normalisation de la situation ; le redéploiement de l’armée et de l’Administration malienne dans la ville de Ménaka en vue de sa sécurisation » a-t-il indiqué.

Moussa Dagnoko

source : Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.