Mauvaise conduite des soldats tchadiens : L’Onu enquête sur un cas de viol à Gao

soldats tchadiens aeroport gao

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) a décidé d’ouvrir une enquête après avoir pris connaissance lundi d’allégations de mauvaise conduite portées la semaine dernière ( la nuit du vendredi à samedi) à l’encontre des casques bleus tchadiens, notamment d’un cas d’abus sexuel. Cette annonce a été faite lundi à l’ONU dont le porte-parole a souligné que « le secrétaire général examine ce problème avec le plus grand sérieux ».

La Minusma va ouvrir une enquête à la suite d’allégations de mauvaise conduite portées la semaine dernière, précisément dans la nuit du vendredi à samedi à l’encontre des casques bleus tchadiens, notamment d’un cas d’abus sexuel. Cette décision  a été  annoncée lundi dernier à l’ONU dont le porte-parole a souligné que « le secrétaire général examine ce problème avec le plus grand sérieux ».

L’incident signalé se serait produit les 19 et 20 septembre à Gao avec des soldats tchadiens qui avaient abandonné leur position de Tessalit pour venir réclamer le paiement d’arriérés de salaires. La Mission a annoncé avoir immédiatement entrepris de déterminer les faits et réunir des éléments de preuve, tout en prêtant assistance à la victime déclarée, a rassuré le porte-parole de Ban Ki-moon, Martin Nesirky.

 

« Les pays contributeurs de troupes portent la responsabilité d’ouvrir une enquête et de veiller à prendre les mesures disciplinaires et judiciaires appropriées si les allégations s’avéraient fondées », a-t-il ajouté.

 

Dans le cadre de ses opérations de maintien de la paix, l’ONU rappelle qu’elle a une politique de tolérance zéro de longue date vis-à-vis des abus sexuels et autres actes de mauvaise conduite commis par ses personnels.

 

Après avoir quitté leur base de Tessalit pour réclamer notamment le paiement d’arriérés de salaire, des militaires tchadiens armés ont violé des prostituées dans des bars à Gao lors d’une descente dans cette ville  dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 septembre. Le promoteur d’un des bars a décidé de porter plainte contre les soldats d’Idriss Déby Itno.

Youssouf Coulibaly

Source: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *