Mandat des organisations des Nations Unies et de la Minusma : Le groupe des chargés de communication des agences des Nations Unies briefe les journalistes

Le Groupe des Chargés de Communication des Agences des Nations Unies au Mali a initié un atelier de formation des journalistes sur les mandats des Nations Unies. Cette formation de deux jours a débuté, avant-hier lundi 15 décembre 2014 à l’hôtel Badalodge à Kalabambougou. La formation est pilotée par notre confrère Moussa Baba Coulibaly avec la participation de plusieurs chargés de communication des Agences des Nations Unies au Mali. La formation s’est surtout focalisée sur les rôles et le fonctionnement des entités des Nations Unies au Mali.

casque bleu onu nations unie soldats militaire troupes comabattant minusma misma nord mali kidal tombouctou gao patrouille desert

La mission fondatrice des Nations Unies (Fèsnu), Créées en 1945,  est d’instaurer la Paix entre les Nations. Les formateurs ont expliqué les domaines d’intervention qui sont entre autres le développement durable, la lutte contre le terrorisme, la bonne gouvernance, l’aide humanitaire… Au Mali, la Fèsnu  compte 19 agences résidentes, plus la Minusma, avec plus de 11.000 personnes militaires et civiles. La Minusma est la troisième grande opération de maintien de paix à travers le monde.

Les domaines d’intervention de certaines agences des Nations Unies au Mali portent sur:

– le Développement durable: Pam, Fao, Fida;

– le Développement industriel et le travail: Onudi, Oit;

– la Santé et la population: Oms, Onusida, Unfpa;

– l’éducation et l’enfance: l’Unicef, Unesco;

– la promotion et la protection des femmes: Onu/Femmes;

– les droits de l’homme: Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme;

– réfugiés et migrations: Hcr, Oim.

Les chargés de communication ont souligné que l’initiative  des actions est d’abord et avant tout entre les mains du Gouvernement, les Nations Unies viennent en appui aux efforts de celui-ci. Ils ont également indiqué que les Nations Unies sont les premiers partenaires du Gouvernement et qu’ils investissent plus dans les secteurs sociaux que dans les secteurs productifs. Ils sont plus de 140 organisations humanitaires qui interviennent au Mali. Dans leurs actions, elles ne cherchent pas à réaliser de bénéfices, mais s’attendent en contrepartie à la satisfaction morale des populations.

Les autres temps forts de la formation ont été la présentation de la Minusma et ses services, des messages clés sur la maladie à virus Ebola, des Nations Unies dans ses relations médias au Mali.

Les participants ont également présenté des articles sur les thèmes suivants: sécurité alimentaire et développement agricole au Mali; la lutte contre la pauvreté et le relèvement économique post-crise; l’accès aux services de santé; la protection des vulnérables: femmes, enfants, déplacés et refugiés et, enfin, le thème sur « la Sécurité, Paix et Réconciliation Nationale ».

Modibo KONÉ

SOURCE: Nouvel Horizon  du   18 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.