Mali: Une forte détonation ébranle le camp du MOC, plusieurs morts et blessés

Ce mercredi, le Camp du mécanisme opérationnel de coordination (MOC) à Gao a été la cible d’une attaque suicide. Un kamikaze a précipité sa voiture dans le camp avant de la faire exploser.

Attentat suicide terroriste kamikaze Kidal gao soldats militaire fama pompier protection civile

Après l’attentat, un jeune militaire a indiqué qu’il s’agit d’un ” kamikaze à bord d’une voiture qui est parvenu à s’introduire dans le camp. Son corps déchiqueté est devant le camp “.

Les premiers bilans font état d’au moins 40 ex-rebelles tués. Les victimes appartenaient aux  groupes armés pro-gouvernementaux à Gao. Certains médias maliens parlent plutôt de 37 personnes tuées et de nombreux blessés.

Un habitant qui a requis l’anonymat indique que “la détonation était très forte. Au point que nos maisons en ont tremblé et l’électricité interrompue”.

Pour tromper la vigilance des soldats dans le camp et déjouer les regards, la voiture utilisée a été repeinte  aux couleurs de celles des véhicules  du MOC.

Il a été très aisé pour le terroriste de se fondre et de  commettre son attentat sans être inquiété. Au moment de l’attaque suicide, il y avait  près de 600 combattants à l’intérieur. « Les lieux sont actuellement bouclés par l’armée malienne et les forces internationales », renseigne le site mali web. Pour le moment, l’attentat n’a pas été revendiqué.

Le gouvernement malien  a immédiatement décrété  trois jours de deuil national sur l’ensemble du territoire. Notons que le camp du MOC est situé vers la sortie de la ville, en direction d’Ansongo. A rappeler que le MOC est un dispositif qui est né suite à  l’accord de paix qui devait organiser le démarrage des patrouilles mixtes regroupant les groupes armés, l’armée malienne et les forces internationales.

 

Source: afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *