Mali : l’ONU condamne une attaque qui a tué au moins 14 civils dans la région de Mopti

Le Représentant spécial du Secrétaire général au Mali, Mahamat Saleh Annadif, a appris avec consternation qu’au moins 14 civils ont été tués et au moins deux autres blessés, suite à une attaque dirigée contre le village de Sinda, dans la région de Mopti, dans le centre du pays.

Cette tuerie aurait eu lieu dans la nuit du 15 au 16 janvier par des hommes armés circulant à bord de motos avec des fusils de chasse, a précisé la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) dans un communiqué de presse, ajoutant que, selon certaines sources, les assaillants auraient également utilisé des armes automatiques.

La MINUSMA a déployé sur place une équipe pour s’enquérir des faits.

Mahamat Saleh Annadif, qui est également le chef de la MINUSMA, « condamne très fermement cet acte odieux, et propose aux autorités l’appui de la MINUSMA afin d’enquêter sur cette tragédie et traduire ses auteurs en justice ».

Le Représentant spécial a présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes, au peuple et au gouvernement du Mali, et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Mercredi, devant le Conseil de sécurité de l’ONU, le chef des opérations de paix des Nations Unies, Jean-Pierre Lacroix, avait prévenu que la situation sécuritaire au Mali se détériorait « à un rythme préoccupant ».

SourceONU

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *