Mali : la MINUSMA se félicite de la condamnation à 10 ans de prison de l’ancien chef de la police islamique à Gao

La mission de l’ONU au Mali a salué lundi la condamnation à dix ans de prison d’Aliou Mahamane Touré, ancien commissaire islamique de Gao, pour association de malfaiteurs, détention illégale d’armes de guerre et de munitions, atteinte à la sûreté intérieure et coups et blessures aggravés.

aliou mahamane toure mujao djihadiste rebelle

Aliou Mahamane Touré a été en effet impliqué dans de nombreux abus du droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire entre 2012 et 2013 dans la région de Gao, dans le nord du Mali.

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) s’est réjouie que les garanties pour un procès juste et équitable aient été respectées et que des mesures de réparation aient été accordées aux victimes.

“Ce procès marque un pas encourageant dans la lutte contre l’impunité au Mali, et constitue un signal d’espoir pour toutes les nombreuses victimes d’abus et de violation graves de droits de l’homme commis à partir de 2012”, a déclaré dans un communiqué le chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif.

La Mission entend poursuivre son appui aux autorités maliennes et aux associations de défense des droits de l’homme aux fins d’accélérer l’ensemble des dossiers encore en attente, pour une justice équitable et diligente.

“Malgré les défis sécuritaires et opérationnels auxquels font face les magistrats, ce procès démontre que des procédures judiciaires sur des violations graves des droits de l’homme ou du droit international humanitaire peuvent être menées à leur terme”, a conclu M. Annadif.

Source: Agence de presse Xinhua
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *