Mali : Kidal sous le joug des manipulateurs

 

  combattant rebelle mnla rebelle touareg cma mnla ville nord kidalLes deux dernières semaines ont été marquées par les manifestions sur l’aéroport de Kidal et par l’occupation de la piste par la population. Les dégâts sont si importants que l’aéroport est désormais inutilisable. Cette situation pénalise les forces internationales mais plus encore les habitants de Kidal qui se trouvent privés d’approvisionnement. Une conséquence malheureuse, me direz-vous. Si ce n’était que cela …

A Kidal, depuis longtemps les rumeurs vont bon train concernant le détournement d’aide alimentaire. Un nom revient systématiquement : celui d’Attayoub ag Intallah, directeur des programmes de l’ONG « Solidarité Sahel ». Quoi de plus simple pour cet homme, ancien maire de la ville, que de profiter de sa fonction et de son réseau pour réaliser des détournements à son profit ?  En ces temps difficiles le trafic d’aide alimentaire peut rapporter gros…

Ce type de manigances est odieux, mais tellement classique dans notre pays. Ce qui est sournois, c’est que la voracité de l’homme l’a poussé à organiser la pénurie à Kidal, afin de revendre à prix d’or la nourriture détournée. La loi de l’offre et la demande, ni plus ni moins. Quoi de plus facile à Kidal,  où son compère Cheikh Ag Aoussa maîtrise la ville et manipule les habitants.

Prétextant des opérations menées par Barkhane, Attayoub Ag Intallah a manipulé la population. Aidé en cela par Cheikh Ag Aoussa et sa femme Zeina Wallet Ilady, il a poussé les jeunes à commettre l’irréparable. Tous les éléments étaient alors réunis pour déclencher des manifestations et saccager l’aéroport de Kidal. L’arrivée de l’aide alimentaire est désormais durablement bloquée à cause d’une piste rendue inutilisable. Pour être sûr que le blocage perdure, ces inconscients ont même exigé que l’aéroport soit déplacé, prétextant des nuisances liées à sa localisation.

A quand la fin de cette mafia ? ces gens sont prêts à toutes les malversations et les trafics pour s’enrichir ! leurs manipulations se font sur le dos de la population qui est la seule victime de toutes ces privations, et observe jour après jour ses enfants se coucher avec la faim au ventre. Au-delà de l’enrichissement, les détournements d’aide alimentaire servent surtout à nourrir les combattants des groupes terroristes. La population de Kidal ne doit plus se laisser manipuler. Le projet djihadiste n’est ni louable ni bienfaisant pour la population. Il permet juste à une minorité de s’enrichir en toute tranquillité de tous les trafics. Malheureusement, cette minorité a pris le pas sur les habitants.

 

 

Source : La Rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *