Mali: « des Mirages 2000 et un Atlantique 2 », la force Barkhane sort la grosse artillerie

L’Etat-major des armées françaises a annoncé vendredi 18 janvier qu’une quinzaine de terroristes ont été tués le 10 janvier dans des frappes françaises au centre du Mali.

« Le 10 janvier, des frappes aériennes ont été menées par des Mirages 2000 et un Atlantique 2 de la force (Barkhane), appuyés par un drone Reaper, sur un groupe terroriste localisé dans la zone de Dialoubé, au nord de Mopti, et une quinzaine de terroristes a été mise hors de combat », a indiqué l’état-major dans son point opérationnel hebdomadaire publié sur le site du ministère de la défense. « Ces succès ont permis de réduire le niveau de menace dans cette région peu accessible du delta intérieur du Niger »  et « s’inscrivent dans la continuité d’opérations menées conjointement avec les forces maliennes, mi-décembre et début janvier », se félicitent les armées françaises.

Le Mali est confronté depuis plusieurs années à la prolifération de groupes terroristes dans le nord. Plusieurs attaques ont été enregistrées comme étant l’œuvre de ces groupes djihadistes qui opèrent pour la plupart du temps dans la partie nord du pays sous faible contrôle de l’Etat. Toutefois, des attaques ont été parfois perpétrées dans la capitale Bamako faisant des morts dans les rangs des forces de sécurité. L’arrivée de la force Barkhane a aidé le pays à reprendre certaines localités sous contrôle djihadiste mais la menace persiste.

 

Source: beninwebtv

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *