Mali-Burkina : Des soldats Burkinabès ont arrêté en territoire malien au moins 50 personnes

L’armée burkinabè a fait une descente le vendredi dernier dans les villages de Kobou, Seno Dolga en territoire malien. Les soldats ont arrêté au moins 50 personnes soupçonnées d’être liées aux djihadistes locaux. « C’était une scène d’humiliation.

force armee bataillon burkinabe togolais soldat militaire casque bleus minusma misma decede mort tuerie hommage funéraire

 Les soldats burkinabés ont ligoté des chefs des familles sous les regards de femmes et enfants avant de les jeter dans l’arrières de leurs Pick-up pour se diriger ensuite vers la frontière », confie à Nord Sud Journal un villageois de Kobou.

Les personnes sont toutes de nationalité malienne. Ces arrestations ont irritées un certain nombre des villageois qui ne comprennent pas comment l’armée burkinabés peut venir dans leurs villages, en territoire maliens et procède à des  arrestations sans bénéficiers d’aucune assistance de l’administration malienne.

Nord Sud Journal

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *