L’opération Barkhane poursuit «l’internationalisation et la sahélisation» de l’effort militaire

L’opération militaire française en bande sahélo-saharienne veut accompagner et responsabiliser les armées locales, renforcer le soutien international et notamment, européen. Mais sa présence reste nécessaire à long terme.

Le sommet de Pau, le 13 janvier 2020, réaffirmait la détermination de la France à lutter contre les groupes jihadistes en compagnie de ses partenaires du G5-Sahel (Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso, Tchad). Depuis, le COVID-19 et le coup d’État au Mali ont compliqué la tâche française qui poursuit un double but, « l’internationalisation et la sahélisation » de l’effort militaire….

Source La Voix du Nord

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *