L’inquiétant état de la démocratie dans le Sahel

La situation sécuritaire et humanitaire Sahel inquiète de plus en plus la communauté internationale. Les nombreux conflits et la montée de l’extrémisme alimentent tous les maux qui gangrènent la région.

Dans un discours au Conseil de sécurité jeudi, le représentant spécial de l’ONUpour l’Afrique a dressé un tableau sombre et sans concession des problèmes qui en découlent : démocratie fragile, droits de l’homme bafoués, violence, impunité, la liste est longue.

« Le processus de consolidation démocratique dans cette région n’a pas été facile et ne peut être tenu pour acquis. Plusieurs pays de la région continuent de faire face à des problèmes de droits de l’homme. Je suis particulièrement préoccupé par l’instrumentalisation du pouvoir judiciaire à des fins politiques dans certains cas, ainsi que par le sentiment d’impunité qui prévaut pour les crimes violents, sapant le respect de la règle de droit », a affirmé Mohamed Ibn Chambas, représentant spécial de l’ONU pour l’Afrique et le Sahel.

Parmi les pays indexés, le Burkina Faso, le Mali et le Nigeria qui font face à des insurrections djihadistes et une crise humanitaire qui touche 5,1 millions de personnes.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *