Les hommes armés ont attaqué deux villages au Mali, faisant 20 morts

L’attaque n’a pas encore été rapportée, mais les djihadistes sont soupçonnés.

BAMAKO. Dans la partie centrale du Mali, deux militants ont fui les forces armées, tuant au moins 20 personnes.

Le président de la section locale, Mohamed Ag Albachar, a pris la parole mercredi.

L’attaque, at-il dit, a eu lieu mardi dans la région de Menak, près de la frontière avec le Niger. Les hommes armés ont tué 20 civils, y compris des personnes âgées, ainsi que plusieurs membres des forces de sécurité.

L’attaque n’a pas encore été rapportée, mais l’assaut porte les traits des djihadistes qui mènent des actions similaires dans la région, vainquant ainsi les combats touaregs dans le pays contre l’Etat islamique.

 

Source: svet.sme.sk

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *