Le PC Opérationnel du G5 Sahel inauguré ce 9 septembre 2017 par le président IBK à Sévaré (Mopti)

La mise en place des installations de la force militaire conjointe du G5 Sahel avance. Le président du Mali Ibrahim Boubacar Keïta, président en exercice du G5 Sahel s’est rendu ce samedi 9 septembre 2017 à Sevaré dans la région de Mopti, pour l’inauguration de son poste de commandement opérationnel.

mali mauritanie niger burkina tchad sommet g5 sahel ibk ibrahim boubacar keita

Cette force sera composée de 5000 militaires de cinq pays de la sous-région : Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad pour lutter contre le terrorisme. Sur place, le chef de l’État a commencé sa visite par le poste central de la force militaire où il s’est entretenu à huit clos avec le commandant de la force conjointe G 5, le général malien Didier Dacko et son adjoint, un officier supérieur du burkina faso ainsi que le chef d’état-major du G5, de nationalité nigérienne. Selon des sources militaires des instructions ont été données aux chefs militaires pour rendre très vite opérationnels les premiers bataillons de la force conjointe.
Le président Ibrahim Boubacar Keita :

Pour la société civile de Mopti, l’inauguration du PC opérationnel du G5 Sahel à Sevaré est source d’espoir pour le Centre du Mali en proie à des groupes terroristes. Selon Oumar Bathily, ancien maire et notable de la localité, le déploiement du G5 Sahel dans la région est un ouf de soulagement pour toute la population qui pourra désormais vaquer librement à ses occupations.
Oumar Bathily :

Selon certains analystes, le G5 Sahel, peut avoir une incidence positive dans la lutte contre le terrorisme au Centre du Mali à condition qu’il associe les populations dans sa stratégie. Pour le professeur Brema Ely Dicko, Universitaire et spécialiste des questions sécuritaires,si cette force conjointe ne restaure pas la confiance entre les populations et les forces de sécurité, elle sera « un fiasco » tout comme les autres missions et projets de développement précédents :

 

Source: studiotamani

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *