Le MINUSMA condamne les violations de cessez-le-feu dans le nord

Dans un communiqué diffusé à la presse, la MINUSMA a exprimé ses inquiétudes suite à la série d’affrontements entre groupes armés et des violences survenus ces derniers jours dans le nord du Mali.

mongi hamdi tunisien chef minusma conference presse

La MINUSMA a envoyé des casques bleus et des officiels sur le lieu des combats entre les groupes armés dans les localités de Zarho, région de Tombouctou, et Bamba, région de Gao, dans le nord. La semaine dernière, le GATIA a tué au moins cinq combattants du MAA dans cette même localité de Bamba. Le 29 décembre, une délégation de la MINUSMA conduite par David Gressly, l’officier en Charge de la MINUSMA a « constaté qu’une boutique dans le marché de la ville a été brulée, ce qui indique que les évènements à Zahro et à Bamba étaient des actes de revanche », peut-on lire dans le même communiqué de la MINUSMA.

« Nous condamnons dans les termes les plus vigoureux tous ces actes de violence et de provocation, notamment la prise d’otages et le pillage et nous les dénonçons comme actes de violation aussi bien du cessez-le-feu que des droits de l’Homme. Les auteurs de ces violations doivent savoir qu’ils seront tenus pour responsables et répondront de leurs actes », a déclaré M. David Gressly.

Source: sahelien.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.