Le mandat de la MINUSMA : les attentes du mali intégrées

Presque deux semaines après le discours du Premier ministre Modibo Keita devant le Conseil de sécurité de l’ONU, celui-ci a entendu la voix du Mali. Il a renouvelé mercredi le mandat de laMINUSMA en lui conférant la robustesse demandée par le chef du gouvernement et a décidé le renforcement de ses effectifs, comme le suggérait le secrétaire général Ban Ki-moon dans un rapport remis au Conseil de sécurité fin mai.

modibo keita chef gouvernement premier ministre malien conseil securite onu

A titre de rappel, dans son discours prononcé le 16 juin dernier à New York devant le conseil de sécurité, Modibo Keita déclarait : «le Gouvernement du Mali accueille favorablement les recommandations du Secrétaire général tendant à renforcer les capacités opérationnelles de la MINUSMA.

Il se réjouit tout particulièrement de ce que le mandat de la MINUSMA sera axé sur un appui aux autorités maliennes afin de stabiliser les principales agglomérations, notamment dans les régions du nord pour écarter lesmenaces et prendre activement des dispositions pour empêcher le retour d’éléments armés dans ces zones ».

La résolution, préparée par la France et adoptée à l’unanimité des 15 pays membres, renouvelle pour un an lemandat de la MINUSMA.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a voté ainsi l’envoi de 2500 Casques bleus supplémentaires à la mission onusienne Elle fait passer l’effectif autorisé des Casques bleus à 13 289 soldats (au lieu de 11 240) et 1 920 policiers (contre 1 440). Le Conseil de sécurité a donc suivi les recommandations du secrétaire général des nations unies qui, dans un rapport remis le 31 mai, avait suggéré de donner des moyens supplémentaires aux Casques bleus, cibles régulières d’attaques.

S’adressant au Conseil par vidéo-conférence, le ministre des Affaires étrangères Abdoulaye DIOP a souligné que le texte adopté intégrait les attentes du gouvernement. Il a réaffirmé l’engagement de plus hautes autorités de notre pays à tout mettre en œuvre pour une application diligente et intégrale de l’Accord de paix.

Source: Primature

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *