LE FRONT SOCIAL EN ÉBULLITION AU NORD

Plusieurs manifestations contre l’insécurité et pour réclamer de bonnes routes

Le front social est en ébullition au Nord du pays. Plusieurs manifestations ont eu lieu le weekend dernier, tandis que d’autres sont en cours ou en préparation dans les régions de Tombouctou, Gao et Ménaka pour plus de sécurité et pour réclamer de bonnes routes.

 

« Ou le gouvernement prendra la responsabilité de nous sécuriser, ou bien nous jeunes de Ménaka allons chercher une autre solution pour notre sécurité ».

Ces mots sont du Maire de la Commune de Ménaka lors d’une manifestation à la Place d’Indépendance.

A Gao, un groupe de jeunes entendent tenir un sit-in ce mercredi, 11 septembre 2019, pour dénoncer l’insécurité et le mauvais état de la route Gao-Sévaré. Les organisateurs de cette manifestation, issus d’associations de jeunes, de femmes et la Société civile se sont rencontrés le dimanche, 8 septembre dernier, à la direction régionale de la Jeunesse pour les derniers réglages. L’objectif étant de mieux préparer ledit sit-in ce mercredi 11 septembre devant le gouvernorat.

[«Nous avons un pays à construire, sinon à reconstruire, pour le faire, nous avons besoin du calme et de la sérénité. Le gouvernement n’a pas les moyens et ne peut pas satisfaire tout et tout de suite.»]

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 11 SEPTEMBRE 2019

Par Daba Balla KEITA

Source : Nouvel Horizon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *