Le film de la bataille de Ménaka : Les 72 heures qui ont été fatales à la CMA

S’il est difficile d’établir un bilan suite à la bataille de Ménaka, par contre la CMA a enregistré les plus grosses pertes. Le film des événements du jeudi 14  au dimanche 17 mai.

armee malienne soldat militaire fama arrete bandits armee mnla rebelle

14 Mai : Attaque des positions de la Plateforme Ikadewane. Bilan : 17 morts côté CMA. En représailles, les assaillants enlèvent 7 personnes dans un campement.

Dans la même journée (jeudi 15 entre 80 et 100 pick-up sont aperçus à Kidal

15 mai (aux environs de 11h 30) : Début des combats aux abords de Ménaka. L’attaque est menée par Cheick Ag Aoussa.

Le détachement  de MINUSMA basé à Ansongo fait mouvement vers Ménaka. Deux hélicos Apaches (MINUSMA) décollent et une ligne rouge à quelques kilomètres avant Ménaka. L’Armée malienne est invitée à ne pas franchir la ligne. Elle la franchit et rejoint la Plateforme dans la ville de Ménaka.

14h : Bilan provisoire côté CMA: 14 morts, 10 prisonniers, 2 véhicules capturés, 2 autres brûlés ; 6 blessés côté Plateforme.

15h : Combats entre GATIA et CMA à Tin –Fadimata à 35 km de Ménaka. Bilan provisoire : 12 morts, 8 prisonniers, dans les rangs de CMA. 2 véhicules récupérés par GATIA qui  poursuit l’ennemi  jusqu’à TIN-KIDAWANE… Début de sécurisation de la ville de Ménaka par les FAMA et GATIA. 17 véhicules de la CMA sont ainsi bloqués.

17h : Fin des combats à Ménaka avec réorganisation défensive autour de Ménaka. Bilan toujours provisoire : une cinquantaine de perte dans les rangs de la CMA. Ses blessés sont évacués par la MINUSMA.

  17h – 19 H : des éléments de la CMA, à bord de 08 Véhicules ratissent  le village de Bintagoungou situé à 70 km Ouest de Goundam. Ils pilent des boutiques et enlèvent le nommé Mahamar Traoré présumé membre de la milice Gandakoye

20h : Paraphe de l’accord

Samedi 16 mai  – 8H : Des éléments de la CMA pillent des boutiques à TIN-AICHA, et 09 éléments  de Gandakoye sont enlevés. Durant la nuit, des véhicules ont été signalés dans le secteur de FARACH (situé à 65 km nord-Ouest de Goundam. TIN-AICHA  est une localité située  après ZOUERA dans la région de Tombouctou. La population est majoritairement composée de noirs

13 h : 1 hélico se pose vers 14 h près d’EKADEWE pour évacuer  une personnalité (Cheick Ag Aoussa qui a dirigé les combats à TIN-FADIMATA

13h 40 : 9 corps sont enterrés à Kidal. La CMA  demande à la MINUSMA d’évacuer ses blessés à l’extérieur. Les véhicules de la MINUSMA arrivent commencent à rentrer à Kidal.

13 h 50 : Le MNLA exécute 3 servants noirs (apprentis)  d’un camion à 35 kms de Tombouctou. Ber constitue la base des opérations  du MNLA à Tombouctou

Dimanche 17 mai :  Des combattants de la CMA sont aperçus  à Anefis. Ils sont soupçonnés de préparer une attaque sur Tanbakort ou Ménaka.  La Plateforme durcit son dispositif et attend de pied ferme. Elle est désormais renforcée par les FAMA.

B.S. Diarra

Source: La Sentinelle

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.