Le Conseil de sécurité de l’ONU condamne l’attaque meurtrière contre les Casques bleus au Mali

Le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné mardi « dans les termes les plus fermes » les attentats perpétrés contre des Casques bleus dans le nord du Mali, dans lesquels un Casque bleu tchadien a été tué et deux autres ont été blessés.

Conseil sécurité droit veto resolution nations unies onu reunion conference

Plusieurs tirs de mortier ont visé lundi le camp de la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à Aguelhok, dans la région de Kidal, au Mali.

Le Conseil de sécurité a appelé le gouvernement malien « à enquêter immédiatement sur ces attaques et à traduire leurs auteurs en justice », soulignant que « les attaques contre les Casques bleus peuvent constituer des crimes de guerre au regard du droit international ».

Le Conseil de sécurité a également exprimé ses préoccupations face à la situation sécuritaire au Mali et appelé les parties maliennes à respecter pleinement l’accord de paix signé en 2015.

La MINUSMA, cible fréquente des attentats terroristes au Mali, est devenue la mission de maintien de la paix la plus meurtrière de l’ONU. Sa mission consiste à soutenir et à surveiller la mise en oeuvre du processus de paix dans le pays africain.

Le Mali s’enfonce dans l’instabilité depuis des années. La semaine dernière, un attentat suicide à la bombe s’est produit dans un camp militaire abritant des soldats de l’armée malienne et des combattants de divers groupes armés à Gao, faisant des dizaines de morts.

Source: Agence de presse Xinhua
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *