La Garde nationale et ses missions clandestines

Une mission d’escorte de la Garde nationale, non officielle, disent certains, a échangé hier mercredi des tirs avec un groupe d’assaillants sur l’axe Boré-Gnimina, à 15 km au nord-est de Boré, sur la route nationale Numéro 7. Cette mission quittait Konna pour Douentza. Un bilan provisoire indique un mort du côté de la Garde nationale et rien dans les rangs des assaillants. Les éléments de la Garde nationale concernés appartiendraient au Groupement d’intervention basé à Darsalam. Lequel mènerait, depuis 5 ans, des missions d’escorte privées clandestines, puisque ses missions n’ont jamais été reconnues par l’état-major général des armées du Mali.

À ce jour, six soldats de ce Groupement d’intervention auraient trouvé la mort et dont les proches parents demeurent dans le dénuement total, sans assistance de la Garde nationale encore moins de l’État. À suivre.

Source: Nouvelle Libération

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *