INSECURITE GRANDISSANTE DANS LA VILLE DE GAO : DES POPULATIONS DE GAO DANS LA RUE

L’insécurité est une équation que les autorités s’efforcent de tenter d’équilibrer. Tout le pays, jusqu’au cœur de la capitale Bamako, est concerné par des actes de braquage, d’assassinats ciblés, d’attaques à mains armées. Pour interpeller les autorités, Gao est sortie hier Mercredi 27 janvier 2021 pour réclamer plus de sécurité, de stabilité et d’Inclusivité.

Selon les sources sur place, Cette marche va commencer à partir du rond-point des martyrs au gouvernorat de la ville. Inclusivité, comme l’ont rappelé beaucoup d’acteurs et de partenaires, les manifestants porteront les mêmes doléances au chef de l’exécutif régional. Au cours de cette marche   la Déclaration de la Fédération des Organisations de Résistance Civile de Gao a été lue. Cette déclaration stipule : « l’organisation de la société civile de Gao avons constaté avec beaucoup de regret que l’Etat malien ne se soucie aucunement de la sécurité des personnes et de leurs biens pour cause,  nous assistons  quotidiennement sur leurs axes routiers, à l’intérieur des villes et villages à des scènes de braquages, d’assassinats ciblés, des enlèvements de véhicules et de vols de bétail »,    Soumana AMADOU,  porte-parole Fédération des Organisations de Résistance Civile de Gao  .

Toujours dans la même déclaration, il est précisé que   (…)

Gaoussou TANGARA

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *